Berry – Une émule d’Henri IV .. ? A Saint Août : La poule a la cote

La Nouvelle République 07/08/2013

La folie des poulaillers gagne du terrain

apoule1

 De plus en plus de particuliers installent, chez eux, des poulaillers avec deux ou trois volatiles. Effet de mode ou modèle économique ?

anrmarché st aout

 Pascale Barbier l’affirme : oui, il y a bien, actuellement, une tendance à l’installation de poulaillers chez les particuliers. Responsable de l’élevage de la Verne, à Drevant (Cher), la jeune femme sait de quoi elle parle puisqu’elle côtoie une clientèle fidèle, depuis de nombreuses années, sur le marché aux volatiles de Saint-Août, tous les mardis matin : « C’est indéniable, oui.

MARCHE DE NAU (pg)

Depuis une année, nous vendons des poules pondeuses à des personnes qui veulent les installer dans leur jardin. A cela deux raisons, je pense. La première est économique, car une poule n’est pas chère et le prix des œufs n’est pas à prendre à la légère. La seconde tient certainement à la qualité des œufs en question. Là, au moins, on sait ce qu’on mange… »

poules

Alexy est un amoureux des poules.
 Peu d’entretien et de nombreux services rendus
Et puis, une poule, il faut l’avouer, ne demande pas autant de soins que certains autres animaux domestiques. « Elles restent dans le jardin, s’il est clos, et ne cherchent pas à fuir. Elles ne sont pas exigeantes au plan alimentaire, se contentant d’un peu de blé, d’orge ou de maïs, ainsi que de toutes les épluchures de la maison ou même des restes de viande ! » A ses côtés, son fils, Alexy, se souvient : « Tu te rappelles, maman, quand j’avais ma poule Médicis, et qu’elle me suivait partout ! J’arrivais même à la prendre dans mes bras ». Pascale sourit. « Oui, c’est vrai… » Alors, la poule, animal de compagnie ? « On ne peut pas dire ça, non. On peut avoir un petit lien avec elle, mais ce ne sont pas des animaux qui montrent des émotions ou de l’attachement… »

apoules

poule pondeuseMais là n’est pas l’essentiel. La poule a la cote (cot, cot…) et si vous souhaitez à votre tour céder à la tentation et vous offrir une petite ramassée des œufs quotidienne, mieux vaut vous dépêcher puisque les pondeuses se vendent de mars à octobre. Pour ce qui est des désagréments (odeur, bruit, déjections), ils restent malgré tout marginaux, surtout si on se limite à l’achat de quelques unités. Mais pour en savoir plus, passez voir Pascale Barbier, prochainement, à Saint-Août. Elle vous dira tout !
 Élevage de la Verne, 18.200 Drevant. Tél. 02.48.96.58.13.
 Marché de  St Août

anrpoule _20poule_20noireanrst aout carte

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Ecologie, Economie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.