C’est à voir| par Renaud Machart : Client(e)

 Rentrée – « C à vous » : Delon, Isabelle Huppert – «  on n’est pas couché » : Fabrice Luchini, Alain Vidalies
renaud MachartN’ayant guère regardé – je m’en suis ouvert ici il y a quelques jours –  » C à vous  » sur France 5 du temps qu’Alessandra Sublet en tenait les commandes, je me suis rattrapé en cette première semaine du rendez-vous que présente désormais Anne-Sophie Lapix.
En quelques émissions, la journaliste s’est adaptée au rythme, assez endiablé, de  » C à vous  » et a encaissé de bonne grâce les multiples blagues potaches de ses chroniqueurs surexcités.
Cette bonne humeur a son revers :  » C à vous  » donne parfois l’impression d’un superclub un peu fermé où les private jokes abondent, au risque d’exclure le téléspectateur qui ne serait pas trop au parfum. Par ailleurs, tout le monde parle en même temps, de sorte qu’une partie des saillies et bons mots passe à la trappe. Et l’on sent le nouveau chroniqueur de cette saison, Maxime Switek, parfois gêné de ne pouvoir aller au bout de ses phrases en raison des incises, pas toujours drôles, de ses camarades vétérans et bizuteurs. Un resserrage de boulons semble s’imposer à cet égard.
isabelle-huppert_169Après la calamiteuse séquence avec Alain Delon, lundi 2 septembre – où celui-ci fit, à la consternation générale, une honteuse déclaration homophobe -,  » C à vous  » s’est rattrapée, le vendredi suivant, en invitant Isabelle Huppert.  L’actrice, plutôt intello, énigmatique et taiseuse, n’est pas la  » cliente  » idéale de ce genre de programme. On sentait d’ailleurs son agacement poindre pendant le  » quiz  » un peu idiot que lui imposait Lapix. A la question :  » Si vous étiez Léa Seydoux, auriez-vous posé en couverture de Lui ? « , Huppert répondit en mouchant son interlocutrice, qui avait mal révisé :  » J’ai déjà posé pour Lui. « 
Mais Huppert est une  » pro  » : elle a joué le jeu avec une élégance rare, c’est-à-dire en gardant son mystère sans paraître bêcheuse.
fabrice-lucchini-156x133-1Fabrice Luchini est, en revanche, le meilleur  » client  » possible pour ce genre de programme, qu’il ne manque jamais de dynamiter drolatiquement. Chez Laurent Ruquier, samedi 7 septembre, pour la rentrée de la… huitième saison de  » On n’est pas couché « , l’acteur a improvisé une variation supplémentaire sur son vaste répertoire bouffon et sauvé l’émission du naufrage pendant le redoutable tunnel que fut l’interview d’Alain Vidalies, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, avocat de formation mais peu éloquent. Et le sujet qu’il était venu défendre – l’intervention possible en Syrie – fut attaqué par tous les fronts sans que le ministre parvienne à repousser les tirs.
natacha polony aymeric caronUne fois sur le fauteuil de l’invité, Luchini continua de blaguer en touche, déboutant avec maestria le tribunal présidé par les journalistes Natacha Polony et Aymeric Caron.
Ce à quoi il parvint en gardant, lui aussi, cette épaisse protection de mystère que lui procurent son insondable drôlerie et sa vive intelligence.
par Renaud Machart  © Le Monde mardi 10/09/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.