UMP – un « examen lucide et sans complaisance » du sarkozysme par l’une de ses anciennes ministres

avalpecresse
Le Parisien  12/09/2013

Un livre de Pécresse fait l' »examen critique » des années Sarkozy

La députée UMP des Yvelines et ancienne ministre Valérie Pécresse dresse dans un livre à paraître jeudi un « bilan personnel et vécu du quinquennat écoulé et des premiers pas chaotiques de François Hollande« .
Dans cet ouvrage, intitulé « Voulez-vous vraiment sortir de la crise ? », elle procède à un « examen critique, lucide et sans complaisance » du sarkozysme
Passant au crible une vingtaine de sujets, depuis la question du statut des apprentis jusqu’à l’Europe, l’ancienne ministre fait l’inventaire des occasions manquées, des réformes avortées ou menées à bien, présentant ses propres propositions sur les thèmes abordés et critiquant les actions de l’actuel gouvernement, dont le « quinquennat qui débute n’a rien de sérieux ».
MON ACTIVITÉ
La droite n’est pas épargnée par ce bilan. De la loi Tepa de 2007 — un « boulet (…) qui nous conduira à mener une politique fiscale illisible » — à la circulaire Guéant — une « vraie erreur politique » –, Valérie Pécresse revient point par point sur les faux pas du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
« Nous avons manqué de courage et d’audace », n’hésite-t-elle pas à affirmer sur plusieurs points — un chapitre entier s’intitule d’ailleurs « On a manqué d’audace » — notamment concernant la « révolution » de l’abrogation des 35 heures que la droite aurait dû « faire dix fois ».
L’ancienne ministre impute notamment à ce manque d’audace la défaite de Nicolas Sarkozy en 2012, qui, en l' »absence de discours crédible et audible sur l’avenir », n’a « pas su se réinventer pour la poursuite du changement ».
Revenant sur son parcours personnel et l’histoire de sa famille, Mme Pécresse fait aussi le bilan de ses expériences aux ministères de l’Enseignement supérieur (2007-2011) et du Budget (2011-2012).
Si elle défend la loi d’autonomie dite LRU (« libertés et responsabilités des universités »), qu’elle a impulsée et portée à bout de bras, elle n’hésite pas à faire en revanche « un mea culpa » sur les réformes menées sur l’école, où « pris par l’urgence, nous avons dû supprimer les postes de manière excessivement comptable ».
Mme Pécresse, déjà auteure d’un ouvrage sur les femmes en politique, évoque également le « machisme de la politique française » auquel elle a été confronté, et les dissensions internes à sa famille politique, « la bataille Fillon-Copé » qui « se profilait déjà à l’horizon », ou le « psychodrame entre François Baroin et Bruno Le Maire ».
(« Voulez-vous vraiment sortir de la crise?« , Editions Albin Michel – 299 pages – 19,50 euros)
voyage en Inde avec Sarkozy

avpsark-pec432

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.