(Anses) Encadrement de la suppression des nids de frelons asiatiques.

Univers Nature 12/09/2013
Ça sent le soufre pour le frelon asiatique

afreloncarte_2004-2011_def_mnhn

 Le célèbre frelon asiatique ou Vespa velutina continue sa progression, entamée en 2004, sur le territoire national.  Si pour l’instant, la région la plus touchée est le quart sud-ouest de la France, les autres régions sont de plus en plus concernées par ce redoutable prédateur des abeilles. En effet, une fois adulte, le frelon se nourrit de fruits mûrs et de nectar.

aunfrelon-asiatique

Pour défendre leurs ruchers, les apiculteurs utilisent, entre autres,  du dioxyde de soufre (SO2) pour détruire les nids du frelon. Le soufre permet une action sélective sur les nids, il est assez facile à utiliser, notamment pour les nids situés en hauteur et, d’un faible cout financier il a de plus l’avantage de ne pas laisser de traces persistantes dans l’environnement
Mais la bureaucratie européenne ne l’entend pas tout à fait ainsi. Et, comme le signale le Ministère  de l’écologie : «  le dioxyde de soufre ne fait pas partie des substances actives biocides insecticides autorisées, faute de dépôt de dossier en vue de son évaluation dans le cadre de la directive 98/8/CE ».
Afin de démêler cette situation,  l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été saisie par les pouvoirs publics en juin 2013 et a remis son avis le 23 juillet. L’Agence préconise une autorisation temporaire et encadrée du dioxyde de soufre. Suite à cela, le Gouvernement a pris un arrêté qui a été publié au Journal officiel le 7 septembre autorisant l’utilisation du SO2 pour une période limitée de 120 jours, à savoir jusqu’au 5 janvier 2014.
Cette dérogation temporaire est accompagnée d’un encadrement strict et notamment réservée à des opérateurs ayant suivi une formation spécifique à la manipulation du produit. De plus les opérations de destruction des nids devront être accompagnées de mesures de gestion des risques telles que : bonnes pratiques de manipulation, protection des opérateurs, information préalable et mesures de protection des riverains…
Par la suite, la porte reste ouverte à une utilisation  plus définitive du SO2, et selon le Ministère de l’écologie : « il appartient aux professionnels de compléter l’évaluation de l’efficacité du produit et de ses risques pour la santé et l’environnement, afin d’obtenir une autorisation pérenne dans le cadre général de la réglementation biocide, au même titre que les autres substances. »
1 – L’Anses a été créée le 1er juillet 2010 par la fusion de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset).
Michel . 12/09/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Europe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.