Pascal Durand, patron des écologistes sacrifié par son parti

Le Canard Enchaîné du 18 septembre 2013 –
Viré ! C’est ce que les proches de Duflot ont annoncé à Pascal Durand, patron d’EELV Lequel, furieux de l’absence de mesures sur le diesel et la transition écologique, avait lancé, le 14 septembre, lors du conseil fédéral du parti, un ultimatum au chef de l’État : six jours pour s’engager « concrètement » dans la transition écologique…
100_5716Coup de fil exaspéré de l’Élysée à Duflot, absente de la réunion, mais qui fait alors monter ses troupes contre le provocateur. Rassemblés en urgence juste après le conseil fédéral au siège du parti, les duflotistes, majoritaires dans le mouvement, expliquent à Durand qu’il doit rendre son tablier de secrétaire national. « Après une déclaration pareille, qui ne fera pas plier Hollande, comment on se sort de ce guêpier ? Bonjour le ridicule ! » couine un membre de la direction. Le scénario retenu (pour le moment) prévoit que Pascal Durand devienne député européen et laisse son poste lors du prochain congrès du parti en novembre à Caen. Plusieurs candidats sont déjà sur les rangs…
100_5718Taxe sur le diesel enterrée, transition écologique repoussée, lutte bidon contre les algues vertes de Bretagne*, grands projets industriels de Montebourg, aéroport de Notre-Dame des Landes, Hollande peut cependant dormir sur ses deux oreilles : contrairement à ce que laissent penser certaines déclarations, les écolos voteront le budget 2014. Et ce n’est pas demain la veille qu’ils vont quitter le gouvernement.
*Le Monde (12/9) : Les éleveurs industriels  « en difficulté » n’ont rien trouvé de mieux pour résoudre leurs problèmes que de poursuivre leur course au gigantisme. Ils voudraient, par exemple,  » pouvoir construire des poulaillers de 40 000 volatiles avec une simple déclaration, sans demander d’autorisation. » Et, dans Somme, malgré l’opposition de la Confédération paysanne, il est question de créer une étable de 1 000 vaches. On va se régaler aux alentours de cette fermette !
Lire aussi : Vers une suppression de l’enquête préalable à l’ouverture d’une porcherie industrielle

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Ecologie, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.