Le  » musée des horreurs « 

canard bl
Le Canard enchaîné 18 septembre 2013
Dans le collimateur de Hollande, il y a ce qu’on appelle à Bercy le « musée des horreurs ».
Situé au cœur de la citadelle, ce « musée » abrite, en réalité, la collection effrayante de toutes les taxes, contributions et autres impôts surgis de l’imagination intarissable des hauts fonctionnaires des Finances, mais qui, heureusement, restent le plus souvent à l’état de projet.
Cela va du prélèvement sur les cigarettes électroniques aux taxes sur le vin transformé, comme le rosé pamplemousse, en passant par des contributions sur les boissons énergisantes ou l’aspartame.
« Des trucs loufoques », selon Pierre Moscovici, mais dont « le Parisien » s’est inspiré pour annoncer en « exclusivité », le 12 septembre, de « nouvelles taxes pour limiter le déficit de la Sécurité Sociale en 2014 ».
Et si on taxait les idées délirantes ? On pourrait boucher le trou de la Sécu …

atrou sécu rebouche

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.