Les amis de Nicolas Sarkozy retrouvent leur optimisme

Le Canard Enchaîné du 9 octobre 2013
Ce non-lieu délivré, le 7 octobre, à Sarkozy dans l’affaire Bettencourt, Le Canard » l’avait annoncé depuis longtemps. D’abord parce que les juges n’ont trouvé aucune preuve d’abus de faiblesse commis par l’ancien chef de l’État sur la personne de Liliane Bettencourt. Ensuite parce que la bombe que constituait la mise en examen de Sarkozy risquait d’exploser à la tête … du juge Gentil, portant un coup fatal à la promotion qu’il lorgne.

100_5765

Lot de consolation, malgré des réquisitions de non-lieu du parquet, les juges renvoient Eric Woerth devant le tribunal pour « recel ». De quoi ? S’il s’agit du financement occulte de l’UMP, c’est prescrit. S’il s’agit d’abus de faiblesse, les faits incriminés remontent au début de 2007, alors que Woerth n’avait encore jamais rencontré Liliane Bettencourt.
100_5768Et les dix prévenus n’ont guère d’illusions à se faire, il leur faudra patienter longtemps avant leur procès Une fois Sarkozy disparu, la Cour de cassation ne verra, sûrement, aucune « urgence » à se pencher sur leurs demandes d’annulation.
On n’en a donc pas fini avec la bouillie bordelaise, comme disent les vignerons.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Humour, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.