On est foutu on mange trop ! … et mal !

France Inter – Là-bas si j’y suis – diffusion du mardi 22 octobre 2013 
 
Sept millions d’obèses en France et 5% de plus par an. Aux États-Unis, 33% des adultes sont en surpoids. Au total dans le monde on compte 1 milliard et demi de personnes en surpoids alors que les mal-nourris sont 1 milliard. Une inversion historique. Aujourd’hui le gros c’est le pauvre, le mince c’est le riche. L’obésité c’est la faute de l’obèse, bien sûr, incapable de se contrôler.
En vérité l’obésité est liée à des facteurs comme la surconsommation imposée par tous les moyens. Un enfant américain est en moyenne exposé à 25 000 spots télés chaque année, dont plus de 5 000 consacrés à l’alimentation. Du coup l’industrie de la minceur est un business florissant surtout en direction des femmes. La grosse rapporte gros ! Sommes-nous bien sûrs de vouloir ce monde-là ?

Un reportage d’Anaëlle Verzaux.

(tableau de Fernando Botero)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Agroalimentaire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.