(OIV) – L’après vendange : Sarment trop cher…

 avin
« L’Organisation internationale de la vigne et du vin  (OIV) a fait savoir cette semaine que la production mondiale de vin avait atteint 281 millions d’hectolitres en 2013, un niveau de cuve satisfaisant après cinq années de vendanges modestes et une année 2012 tombée à un plus bas historique en raison des mauvaises conditions climatiques, notamment en France.
Pourtant, le même jour où étaient connus ces chiffres, une étude a mis le feu aux sarments, la banque américaine Morgan Stanley avertissant que les prix des bouteilles risquaient de flamber à cause d’un mélange de production déclinante et de soif grandissante, notamment du côté des Chinois et des Américains, respectivement troisième et deuxième plus gros amateurs de vins derrière la France. Depuis son pic de production […]. »
[…]. » Lu sur Champs de mine  Mathilde Damgé
  Le Monde 04/11/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Consumérisme, Economie, International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.