Bayrou et Borloo réunis sous « l’alternative »

Le Monde 05/11/2013
BayrouFrançois Bayrou et Jean-Louis Borloo, séparés depuis onze ans, ont officialisé hier le rapprochement de leurs formations au sein d’un rassemblement intitulé « UDI-MoDem : l’alternative », avec en ligne de mire les européennes et l’ambition de proposer une « alternative » à droite.
 François Bayrou, qui a choisi François Hollande au deuxième tour de 2012, et Jean-Louis Borloo, dix ans ministre sous Chirac et Sarkozy ont présenté leur « alternative », se cédant la parole dans un ping-pong courtois. Ils ont d’abord insisté sur la gravité de la situation du pays.
aborlooUne situation devant laquelle, on ne peut « rester les bras ballants », a expliqué M. Borloo. « Ce n’est pas pour nous que nous faisons cela. Nous le faisons parce que le désarroi et la désaffection parmi les Français est si grande que désormais c’est l’essentiel qui est en jeu », a insisté ensuite le président du MoDem, François Bayrou. Il s’agit d’une « alternative », c’est-à-dire d’une « solution de remplacement », a-t-il expliqué.
A l’UMP, pas d’inquiétude officiellement, face à ce rassemblement. Mais, en coulisses, à un moment où le Front national monte dans les sondages quand l’UMP stagne, ce remariage centriste n’est pas vu d’un bon œil.
Sur le papier, les élections européennes de mai sont celles qui posent le moins de problèmes, l’Europe fait partie de l’ADN des centristes. Leurs deux formations totalisent onze eurodéputés. Pour les municipales, l’équation est plus compliquée, compte tenu du fait que le MoDem est associé avec le PS dans certaines villes, comme Marseille

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.