Famille – Les enfants du divorce : une vie en alternance ?

agarde enfants
« Ainsi donc la loi concernant la ‘garde’ des enfants en conséquence d’un divorce pourrait évoluer’ dans le sens de ‘l’égalité hommes/femmes, pères/mères’.
 Les juges aux affaires familiales devraient, a priori, prononcer la mesure de ‘résidence alternée’ pour l’enfant, chez le père et chez la mère, et, sinon, motiver toute autre décision contraire.
A rencontrer et écouter tant d’enfants ayant vécu l’expérience de la séparation de leurs parents, quel que soit l’âge où cet événement a fait effraction dans leur univers, on reste perplexe sur l’importance supposée d’une telle ‘évolution’.
 La rupture parentale, puis les conflits d’intérêts, d’éducation, de caractère, etc., qui suivent inévitablement, souvent pendant de très longues années, sont toujours vécus par les enfants (…) ». Lu sur La famille sens desssus dessous

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Justice, Social, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.