Paris – Botanique : Un webdocu sur l’Herbier du Muséum national

aherbier0
C’est un trésor national méconnu qui vient de rouvrir ses portes en plein cœur de Paris : la galerie de botanique du Muséum national d’histoire naturelle est pour la première fois accessible au public.
Ce bâtiment a subi un vaste programme de rénovation de quatre ans. Parallèlement aux travaux de cet « herbier national », des chercheurs ont procédé à la numérisation de ces collections qui rassemblent pas moins de huit millions de spécimens végétaux : plantes, algues, lichens…

aherbier01

Tous ont été rapportés des expéditions lancées durant des siècles à travers le globe. Ce travail exceptionnel, reconnu comme le plus gros herbier virtuel du monde, est présenté au public dans le cadre d’une exposition permanente. Une expérience qui se prolonge sur la Toile grâce à la websérie documentaire Herbier 2.0.
Pendant quatre ans, les réalisateurs et photographes Anne-France Sion, Carlos Muñoz Yagüe et Vincent Gaullier ont suivi la métamorphose de l’Herbier du Muséum. L’histoire de cette biodiversité en chantier est retracée en quarante feuilletons mêlant chroniques vidéo et photo.

aherbier 02

 Depuis le début de l’année, les internautes sont également mis à contribution pour compléter les données de cet herbier virtuel, en aidant à saisir les informations détaillées (lieu et date de récolte, description de la couleur ou de l’odeur…) apposées sur la planche et visibles sur les images du site lesherbonautes.mnhn.fr.
 Une belle expérience collective, alors que l’herbier physique continue, lui, de s’enrichir de quelque 10 000 spécimens chaque année.

aherbier 03

Le Monde 03/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Ecologie, Loisirs Tourisme, Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.