Europe – Un amendement demandant une élimination générale du chalutage de fond a été rejeté par 342 voix contre 326 et 19 abstentions.

A nous d’être vigilants et de refuser d’acheter du poisson provenant d’eaux profondes (lingue bleue, sabre noir et grenadier de roche)

anppeche-eaux-profondes-destruction

Notre planète 10 /12/ 2013
Le Parlement européen rejette l’interdiction de la pêche en eaux profondes
Malgré le formidable engouement suscité notamment par la mobilisation citoyenne autour de l’association Bloom qui avait recueilli près de 760 000 signatures, le Parlement européen n’a finalement pas voté la suppression des pratiques de pêche profonde les plus destructrices, à savoir la pêche aux chaluts de fond et aux filets maillants de fond. Une nouvelle déception dans la longue liste des décisions irresponsables de nos décideurs.
Le Parlement européen rejette a quelques voix près l’interdiction du chalutage profond
Ce matin, le Parlement européen, réuni en session plénière à Strasbourg, s’est prononcé en faveur d’un certain nombre de mesures de protection des eaux profondes de l’Atlantique Nord-­Est, mais a rejeté une mesure historique : l’interdiction du chalutage profond et des filets maillants de fond au-dessous de 600 mètres dans les eaux européennes et dans l’Atlantique Nord-Est.
 Le rapport a été adopté par 567 voix pour, 91 voix contre et 32 abstentions. Un amendement demandant une élimination générale du chalutage de fond après deux ans a été rejeté par 342 voix contre 326 et 19 abstentions…

…..

« C’est un jour historique » déclare Claire Nouvian, fondatrice de BLOOM « qui célèbre la victoire du lobbying acharné des industriels et de la fabrication d’un mensonge d’Etat. Remercions en premier lieu le gouvernement de François Hollande et les socialistes du Parlement européen pour ses positions indéfendables qui achèvent de discréditer le pouvoir en place. » L’UMP et le FN, alliés de circonstance au Parti Socialiste, ont également rejeté cette mesure pourtant réclamée par près de 760 000 citoyens ! Seuls les députés du Modem, de l’UDI, certains du front de gauche et EELV ont fait preuve de courage et du sens des responsabilités.
« Ce vote jette un discrédit final sur nos grands partis majoritaires et indique clairement à qui les Français doivent se fier aux prochaines élections européennes et municipales » assenait Claire Nouvian, « ils savent aussi quelles enseignes privilégier pour leurs achats » faisant référence au classement des supermarchés quant à leur engagement pour ou contre la pêche profonde.
« Alors que les scientifiques sont largement unanimes sur le caractère destructeur de cette pêche, alors qu’une mobilisation sans précédent est en cours avec plus de 755 000 signatures en faveur de l’interdiction du chalutage profond et un sondage montrant que 71% des Français souhaitent que le Président Hollande soutienne cette interdiction, alors que des groupes comme Carrefour et Casino ont fait preuve de responsabilité en annonçant la fin de la commercialisation des espèces d’eaux profondes, nos représentants au parlement européen restent sourds, ils ont choisi d’être du mauvais côté de l’histoire et de continuer ce massacre de la biodiversité marine qu’est le chalutage profond » regrette Isabelle Autissier, Présidente du WWF France.
 « C’est un jour sombre pour la vie dans les eaux profondes, » a déclaré Matthew Gianni, conseiller politique auprès de la Deep Sea Conservation Coalition et de Pew Charitable Trusts. « Le Parlement européen y était presque, mais il n’a pu faire preuve d’une détermination suffisante pour éliminer le chalutage de fond qui est pourtant l’une des pratiques de pêche les plus destructrices. » a t-il ajouté.
Lire
Quelques avancées timides pour les écosystèmes marins
Fermeture des zones vulnérables à tous les navires
Tous les chaluts de fond pourraient être interdits après quatre ans
Une aide financière pour utiliser d’autres engins de pêche
Prochaines étapes législatives
Les États membres doivent encore définir leur position au Conseil. Les députés essayeront ensuite de conclure un accord, qui devra être approuvé par le Parlement en seconde lecture l’an prochain.
En attendant, les chalutiers continueront de détruire de manière sans doute irréversible, des écosystèmes fragiles et très peu connus… Uniquement pour faire de l’argent sur le dos des contribuables. A nous d’être vigilants et de refuser d’acheter du poisson provenant d’eaux profondes (lingue bleue, sabre noir et grenadier de roche)
Auteur Christophe Magdelaine / notre-planete.info – Tous droits réservés
Lire

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Consumérisme, Economie, Europe, Nature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.