Pourquoi pas plus de haine ??

Siné Mensuel N°26 – décembre 2013 – Christophe Alévêque
Comme le disait fort justement Pasolini ans les années 70, : « La société de consommation a réussi là ou le fascisme a échoué. » Car à l’époque, les hommes et les femmes se sont levés pour lutter contre ce fléau et retrouver la liberté.
Concernant la société de consommation , les mêmes se sont levés pour y participer. Nous avons tous gavé le cochon. Nous avons tous – mais avions nous le choix ? – arrosé un système qui est passé de libéral à ultralibéral, de consommation à surconsommation, d’endetté à surendetté.
i809833-1221BoliganUn système qui a engendré des injustices à la pelle, un système d’une vulgarité et d’une violence rares, un système en bout de course qui est en train de s’autodétruire en faisant des ravages collatéraux et ce n’est pas fini. Ce n’est qu’un début, continuons la déroute? Nous traversons, en tongs et bientôt en slip, une crise économique financière, sociale, écologique, alimentaire, démocratique et bientôt politique, sinon ça va. Du coup, forcément, notre morale en prend un coup; la crise devient donc, surtout et avant tout, morale. Partant de ce contrat merdique à souhait, je me suis toujours demandé pourquoi les désespérés et autres énervés, voire révoltés ou rebelles en tout genre, ne passaient pas plus souvent à l’acte.
Certes, l’État providence distribue deux ou trois sous à ceux qui sont au fond du trou pour calmer les ardeurs de imagesrébellion et acheter la paix sociale. Les restos du cœur, le Secours populaire et autres organisations humanitaire en se substituant à l’État. Les anxiolytiques et les antidépresseurs, qui permettent aux déséquilibrés de passer à la pharmacie plutôt que de passer à l’acte, font le reste. Mais quand même… 
Pourquoi n’y a-t-il pas plus de tireurs fous, comme ce givré d’Abdelhakim Gekhar ? Voilà un type qui s’attaque aux médias soumis, aux banques voleuses et aux politiques Est-ce véritablement un signe de folie ? N’est-ce pas plutôt un signe de lucidité ? Bon, je sais, ce mec est indéfendable; on n’a pas le droit de tirer sur qui que ce soit; surtout quand on le fait sur un apprenti photographe et pas sur un vrai responsable. Oublions donc ce tireur fou qui n’a pas l’air intellectuellement très au point et qui, dans sa lettre d’adieu au monde après un suicide raté concluant une vie ratée, mélange allègrement ses revendications et son désir ultime de ne pas faire don de ses organes à une société « complotiste » et manipulatrice qui ne les mérite pas.
Mais une personne réellement déséquilibrée n’est-elle pas au contraire une personne qui subit et qui ne réplique jamais ? Une personne qu’on vire du jour au lendemain après trente ans de bons et loyaux services et qui rentre chez elle sans rien dire, est-ce normal ? Une personne qui ne réagit pas quand on balance de la nourriture par la fenêtre au Nord pendant que le Sud crève la dalle, est-ce normal ? Une personne qui râle parce que la fiance dirige le monde et qui passe sont temps devant TF1 au lieu de s’informer, est-ce normal ? dessin-chaines-tele-tnt-telespectateur-enchaine
Ce système va dans le mur, c’est une guerre qu’il faut gagner avant une catastrophe prévisible. Et qui dit guerre dit un minimum de violence et surtout un minimum de combattants. Réagissons, « avec agressivité, mais dans la limite du jeu », comme ondit au rugby, avant que la défaite ne soit cuisante. Car, comme le déclarait le général MacArthur : « Toutes les défaites se résument en une phrase : trop tard. »

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.