Réseaux sociaux – Facebook peut utiliser tout ce que vous écrivez, même si vous ne le publiez pas.

Que se passe-t-il lorsque vous écrivez un statut Facebook ou que vous commencez à commenter sous une photo Facebook d’un ami, mais qu’après un peu, ou beaucoup,  de réflexion vous décidez de ne pas publier ce message ?
 De votre côté, rien ou presque : vous supprimez le texte, vous fermez l’onglet et vous passez à autre chose.
Du côté de Facebook, en revanche, tout ce que vous avez écrit, mais que vous avez finalement choisi de ne pas rendre public, peut être sauvegardé quelque part et employé à toutes fins utiles par les équipes du réseau social, révèle un article de Slate du 12 décembre.
Cet article s’appuie sur une étude (à consulter ci-dessous) consacrée au phénomène d’autocensure […]. » Lu sur le blog Rézonances
Le Monde19/12/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.