Journalistes – Enquête : les bons et mauvais points aux stars de la presse

Rue89  25/12/2013 Simon Challier |

Ami journaliste, ne te bile pas si tu n’es pas sur Topjournaliste.com

arue89 meilleur journ

Les « meilleurs » journalistes selon TopJournaliste.com (Capture d’écran)
Topjournaliste.com, un site créé en 2010 et au design un peu vieillot, permet de distribuer les bons et mauvais points aux stars de la presse. Il affirme même être le « premier site de France pour noter vos journalistes ».
Chaque internaute peut noter les personnalités listées selon sept ou huit critères : maîtrise du sujet, expression française, exactitude de l’info reportée, pertinence de l’analyse…
A y regarder de plus près, notations et commentaires se basent plutôt sur les opinions politiques réelles ou supposées des intéressés, au mieux. Sur la profondeur de leur décolleté, au pire.
Des journalistes ont menacé de porter plainte
Les deux fondateurs du site, qui souhaitent rester anonymes, se disent déçus par leur propre création : « On ne s’attendait pas à ça. » Entrer en contact avec eux n’a pas été simple. Après quelques jours de négociations, ils finiront par accepter une interview via Skype et un compte anonyme.
« On a reçu de nombreuses critiques, c’est pour ça qu’on souhaite rester anonymes. On n’est ni journalistes, ni politiques », dit l’un des deux fondateurs : « Certains journalistes mécontents ont menacé de nous poursuivre pour diffamation. »
Leur but était de créer un site collaboratif, façon Wikipédia : « On trouvait que les journalistes étaient très inégaux entre eux. L’objectif était de rétribuer les bons, d’en faire des exemples. Mais ce n’est pas tout à fait ce qu’est devenu le site. »
Noter le physique des journalistes
Les commentaires sur la fiche d’Edwy Plenel (Médiapart, 2.59/5), laissent peu de doutes sur les motivations d’une majorité des 620 votants :
« Ordure trotskiste »
« Pleurnichard, péteux »
« Quel fumier de gauche… Au goulag ! »
Le physique de Céline Pitelet (BFM-TV, 2.98/5), compte beaucoup dans les appréciations laissées sur sa page – même si certains téléspectateurs louent son professionnalisme.
« J’adore t’es magnifique. »
« Très belle, pourrait être mieux coiffée que ce chignon. »
« Escort, potiche, mannequin tête mais pas journaliste… Nulle. »
Pro-Soral, anti-Morandini
Le succès de la page Facebook en soutien au « bijoutier niçois », la multiplication des pétitions en ligne ou encore les sondages biaisés sur les sites d’information le montrent : une myriade de groupes d’intérêts sont assez organisés pour peser dans la balance numérique.
« Les notations s’expliquent par des phénomènes de cabale. On a des groupes qui s’investissent à mort dans Topjournaliste. Après une vidéo d’Alain Soral où il vilipendait notre site parce qu’il n’y figurait pas, on a eu un flot de personnes qui sont venues. »
Dans le top 10 des journalistes les mieux notés, on retrouve ainsi des personnalités adeptes des thèses conspirationnistes comme Thierry Meyssan ou encore Pierre Jovanivic.
Ces flots de votants fluctuent aussi en fonction de l’actualité. « On a eu le même phénomène avec des groupes anti Jean-Marc Morandini qui sont très actifs. » Il se retrouve donc dans le top 10 des pires journalistes avec la note de 1.44/5.

arue89 pire journ

Les « pires » journalistes selon TopJournaliste.com (Capture d’écran)
Pour le mois de décembre 2013, un peu plus de 2 000 internautes ont pris la peine de voter, à comparer aux 37 000 titulaires de la carte de presse en 2012 : ami journaliste, inutile de te vexer si tu n’es pas noté sur Topjournaliste.com.
A lire aussi  Rue 89 :
Liberté de la presse en 2013 : la France « en jaune », à la 37e place

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.