Campagne « Émoticônes » association Innocence  » – Sensibiliser les parents et les enfants sur les dangers d’internet

Une campagne de sensibilisation contre les prédateurs du net

« Comme on ne le voit pas, c’est peut-être un adulte qui nous veut du mal » : du haut de ses dix ans, Juliette assure qu’elle va désormais se méfier des rencontres sur internet.

598cec0f473588dbf035928b813f19f1408fdbbd

« Savez-vous vraiment qui parle avec votre enfant sur internet ? », interroge la campagne « Émoticônes » de l’association Innocence en danger et l’agence Rosa Park, qui doit être diffusée à partir de mardi sur panneaux publicitaires, dans la presse écrite et sur internet.
atv5Rosapark-innocence-en-danger-emoticonsLes trois photo-montages de la campagne transforment des hommes en monstrueux « smileys » internet, représentant un personnage en costume qui rit aux larmes, un chauve en marcel qui cligne de l’œil et tire la langue ainsi qu’un barbu, un oeil également fermé, mimant une bise.
Ils « reprennent les éléments graphiques des émoticônes et font percevoir un malaise », explique Emmanuelle Piet, coordinatrice de la campagne.
Objectif: « Sensibiliser les parents et les enfants sur les dangers d’internet », explique Gilles Lazimi. Coordinateur de la campagne, il insiste sur le risque pour les enfants et adolescents de parler avec des inconnus « qui se cachent sous de fausses identités ».
Les visuels seront affichés gratuitement dans 1.200 abribus JC Decaux et diffusés dans la presse écrite (Direct Matin, Metro, Marianne…).
D’après les résultats pour la France de l’enquête européenne EU Kids de janvier 2012, les Français de 9-16 ans passent en moyenne deux heures par jour sur internet.
De plus, 92% des 15-17 ans, 80% des 13-15 ans et 64% des 11-13 ans déclarent posséder un profil sur Facebook.
TV5MONDE Paris (AFP) – 06.01.2014 © 2014 AFP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Education, Internet, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.