Ratonnades anticampagnols à Notre-Dame-des-Landes

Agir pour l’environnement – 23/12/2014
alt
Profitant de la trêve des confiseurs, le préfet de Loire-Atlantique a signé 4 arrêtés relançant de fait les travaux en vue de construire un aéroport à Notre-Dame des Landes.
Tant sur la forme que sur le fond, Agir pour l’Environnement juge profondément scandaleuse cette façon de faire. Elle révèle la fébrilité d’un pouvoir aux prises avec l’entêtement d’un premier ministre incapable d’être à la hauteur de la fonction, se comportant encore comme un baron local, arc-bouté sur son pré-carré.
Malgré la mise en place de commissions de dialogue et autres comités Théodule, ce gouvernement lève le voile sur sa vraie nature. Abandonnant l’écotaxe tout en exigeant la construction d’un aéroport inutile, l’ancien maire de Nantes et actuel locataire de Matignon cède hélas aux tristes apôtres d’un modèle économique à bout de souffle : bonnets rouges et Vinci,  au lieu de défendre l’intérêt général dans une vision prospective d’une économie verte soutenable.
A quelques mois de la conférence onusienne sur le Climat que la France souhaite accueillir, cette décision du préfet de Loire-Atlantique souligne la schizophrénie d’un pouvoir incapable de la moindre cohérence écologique.
Pour le climat, Agir pour l’Environnement appelle à manifester pour l’écotaxe et contre le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes le samedi 22 février prochain à Nantes.
banniere
Charlie Hebdo – 8 janvier 2014 – Fabrice Nicolino
Grande manif à Nantes le 22 février, juste avant les municipales. De part et d’autre de la barricade, on graisse l’artillerie Les travaux de l’aéroport vont-ils commencer cette année ?
C’est donc reparti. Comme en 14. Flamberge au vent, comme il se doit, le père Ayrault s’apprête à fondre sur le camp retranché de Notre-Dame-des-Landes On se souvient sûrement que c’est là, dans ce petit bourg du bocage, près de Nantes, que le Premier ministre veut laisser sa marque, sous la forme d’un vaste aéroport international.
Blocage total
A bien regarder la situation générale, il n’y a pas de doute : tout est en place pour un vaste drame. Côté bouffons, Ayrault pense qu’il ne peut pas reculer. Il a trop promis au complexe industriel, et sa défaite ici marquerait le déclin certain de sa carrière politique. Côté opposants, c’est plus grave. Les 200 (jeunes) occupants du chantier virtuel, installés dans des cabanes au fond des bois (http://zad.nadir.org), estiment à juste titre être des habitants légitimes. La plupart ne sont pas du genre à tendre la joue gauche après avoir pris un pain sur la droite Quant aux indigènes – habitants des hameaux ou paysans de la Confédération paysanne -, une bonne partie est fortement engagée dans la bagarre contre l’aéroport.
Nul doute que Hollande a plutôt intérêt à une issue de secours,faute de quoi tout indique des violences d’un niveau rarement vu. Sur le plan politique, les paris sont ouverts. Le parti écologiste (EELV) pourrait-il rester au gouvernement en cas de début des travaux à Notre-Dame-des-Landes ?  Un vieux routier de l’écologie, impliqué dans l’opération Europe Écologie de 2009, lâche à Charlie: « En principe, nos ministres quitteraient aussitôt le gouvernement, car nous n’avons jamais cessé de soutenir les opposants mais nous sommes quelques-uns à redouter une énième manœuvre de Placé. En restant au gouvernement, son clan provoquerait une scission, mais qui le débarrasserait d’une bonne partie de ses critiques internes Ce serait du pain béni pour lui. »
En attendant, action. On prépare à Nantes une manifestation géante. Ce sera le 22 février, juste avant les municipales. 100 000 personnes ? 200 000 ? On sera là pour compter.

carnet NDDL page 90

carnet NDDL page 93

carnet NDDL page 98

Croquis in vivo MCmarco

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Ecologie, Résistance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.