L’introuvable million d’emplois promis par le Medef

Le Canard Enchaîné – 15 janvier 2014 – A.G.
Mais où Pierre Gattaz a-t-il déniché ce million d’emplois que les patrons français sont « capables » de créer en cinq an, pou peu qu’ils obtiennent des allégements de charges ?
imagesCACQG8H4
« Le Canard« , à contre-emploi, est parti à la chasse… aux emplois promis, en interrogeant plusieurs dirigeants du Medef. Le président d’une des plus importantes fédérations, membre du bureau du Medef, passe aux aveux : « On a choisi un chiffre qui claque… Il fallait un objectif pour frapper les esprits. » Et admet qu’il n’est «  faux » de suggérer que le calcul a été effectué « au doigt mouillé » Mais bien entendu, c’est off.
Un autre président de fédération, également membre du bureau, nuance le propos : « On n’a pas sorti ce chiffre d’un chapeau. » Et d’expliquer la méthode Gattaz : les fédérations patronales ont été interrogées sur les retours à attendre en cas de satisfaction des principales revendications du Medef. Puis les experts du syndicat patronal ont cogité sur un objectif chiffré  » On a fait les choses le plus sérieusement possible, mais il ne peut y avoir de démarche scientifique« , précise ce grand patron.
ob_cef4cc_liaisonConscient des ricanements dans son dos, Pierre Gattaz a d’ailleurs demandé aux fédérations professionnelles de « revalider ce chiffrage« . Mais, comme il n’a qu’une confiance modérée dans la manipulation du marc de café par ses ouailles, il a aussi passé commande au cabinet McKinsey pour rende crédible son million. Cette boîte est devenue célèbre pour avoir notamment obtenu, sous Eric Woerth, le marché du pilotage de la célèbre révision des politiques générales à Bercy.
Une référence, et une garantie que le chiffrez de 1 million sera confirmé. Le client est roi…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Travail, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.