ERDF – vols de métaux : un coût financier et comment l’endiguer ?

La Nouvelle République 20/01/2014 05:46

 » Il n’y aura pas de répit pour les voleurs de cuivre « 

ERDF et la préfecture renforcent leurs actions face aux vols de métaux. En dix-huit mois, les vols ont occasionné un préjudice estimé à 62.000 €.

acuivre

Jérôme Gutton, préfet de l’Indre, et Jean-François Quichon, directeur régional ERDF, ont signé, vendredi en préfecture, une convention destinée à « renforcer leur collaboration face à l’intensification des vols de cuivre sur le réseau de distribution d’électricité ». Une véritable plaie pour le gestionnaire de la distribution d’électricité sur les 13.000 km du réseau basse tension dans l’Indre. ERDF a fait ses comptes : sur les dix-huit derniers mois de l’année, le préjudice est estimé à 62.000 € (400.000 € en région Centre).
A Lye ils ont volé le «  transfo  » !
Les voleurs ont frappé partout, essentiellement en zone rurale, et en prenant des risques insensés avec le vol de cuivre sous tension 230 volts : 550 kg pour le seul mois de février 2013, à Chasseneuil et Sougé ; 850 kg en mars, à Montchevrier, Vendœuvres et Buzançais ; 200 kg à Saint-Christophe-en-Boucherie, en avril, et 250 kg à Montipouret en septembre.
Sans compter les dégradations de transformateurs ou de postes source à Arpheuilles, Châtillon, Saint-Valentin, Saint-Marcel et Issoudun, voire le vol pur et simple d’un transformateur, à Lye, le 27 novembre. « Étant donné le poids de l’objet, ils ont utilisé une grue », soupire Éric Labroue, directeur départemental ERDF dans l’Indre.
La convention, signée en présence du colonel Régis de Feydeau, commandant le groupement de gendarmerie de l’Indre, et la commissaire divisionnaire Véronique Deneux, permettra de désigner un référent sécurité sur cette question chez les forces de l’ordre. Une vingtaine de militaires ont déjà été formés par un technicien ERDF au repérage des endroits exposés et aux risques à éviter. La formation des policiers suivra prochainement. Les agents d’ERDF sont, de leur côté, sensibilisés à la préservation des éléments matériels facilitant l’enquête. « Face au vol de cuivre, l’enjeu est paradoxal. Du côté d’ERDF, nous voulons rétablir le courant le plus rapidement possible quand les forces de l’ordre aimeraient «  fixer  » la scène pour recueillir des preuves. »

acuivre volée

Outre le désagrément occasionné aux clients par les coupures d’électricité et le coût financier non-négligeable, ERDF s’inquiète aussi pour la vie des voleurs. « Ils se mettent en danger. En juin 2012, un jeune de 20 ans, de l’agglo lilloise, s’est tué en volant du cuivre dans un transformateur », a expliqué Jean-François Quinchon, directeur régional ERDF. Avant qu’il n’y ait un drame, le préfet préfère taper du poing sur la table. « Les vols et les voleurs de câbles sont notre cible. Il n’y aura pas de répit pour les voleurs et les receleurs de ce type de matériels. »
L’essentiel du cuivre est revendu dans les pays de l’Est. En France, une tonne de cuivre vaut plus de 4.500 € la tonne.
Indre Xavier Benoit

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Police, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.