Les 48 meilleurs produits Bio des français

Ecolomag.fr – Communiqué
meilleur-bio-2014Les Français ont voté pour les Meilleurs Produits Bio de l’année 2014. Le jury, composé de 1000 membres répartis aux quatre coins de l’hexagone, a testé, goûté et noté des produits de grande consommation bio et des produits écologiques. Après plusieurs semaines, les résultats officiels ont été dévoilés. Explications.
Le palmarès des Meilleurs Produits bio 2014 a été dévoilé ce jeudi 5 décembre lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais d’Hiver, Jardin d’Acclimatation de Paris en présence des marques lauréates. Au préalable, un atelier culinaire réservé à la presse a permis d’apprécier une sélection de produits sublimés par le chef ou mis en situation d’usage.
une-garantieRappelons que pour remporter la distinction, la note moyenne obtenue par le pour-tous-les-consomproduit devait être de 15 sur 20. Les produits ont été notés sur plusieurs fondements, avec des coefficients plus ou moins élevées en fonction de l’importance des critères. La note la moins élevée pour cette édition était de 12 sur 20. Au final, 48 produits sur 57 ont été évalués positivement et reçoivent le précieux sésame du « Meilleur Produit Bio 2014 ». Des résultats certifiés par huissier de justice.
Dès le 1er janvier 2014, les lauréats auront la possibilité d’utiliser gratuitement la distinction sur leurs packagings ; ce qui n’est pas le cas dans les différents concours nationaux de ce type, notamment dans le secteur conventionnel. Ainsi, les consommateurs pourront identifier les produits dans tous les magasins bio tels Naturalia, Botanic…
1% des frais de participation au concours déboursés par les entreprises ont été reversés à Solidarité Internationale, qui vient en aide aux sinistrés Haiyan aux Philippines ; ceci sous la forme d’un chèque de 1000 €.
De plus, Botanic et Naturalia étaient partenaires de ce concept unique et innovant.
La liste des gagnants est publié sur http://www.meilleurs-produits-bio.com, dans l’onglet « Lauréats 2014 ».

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Ecologie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.