Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth perd son procès en appel

Woerth perd son procès en appel contre le Canard et le Courrier picard
eric woerthL’ancien ministre du Budget Eric Woerth a perdu jeudi le procès en diffamation qu’il avait intenté au Canard enchaîné et au Courrier Picard dans l’affaire de la vente de l’hippodrome de Compiègne.
La cour d’appel de Paris a confirmé le jugement rendu le 26 février par le tribunal correctionnel, qui avait accordé aux journalistes le bénéfice de la bonne foi.
Le Canard et le journal picard, objets d’une plainte déposée en 2011 par l’ancien ministre, avaient laissé entendre que la vente de l’hippodrome de Compiègne, en mars 2010, était illégale et empreinte de favoritisme.
Eric Woerth conteste les irrégularités dont la justice le soupçonne dans cette vente.
L’affaire de l’hippodrome avait été révélée par le Canard enchaîné en 2010, en pleine polémique sur l’affaire Bettencourt qui a conduit au départ du gouvernement d’Eric Woerth, ex-trésorier de l’UMP et également maire de Chantilly (Oise).
M. Woerth est soupçonné d’avoir bradé pour 2,5 millions d’euros une parcelle de 57 hectares à la Société des courses de Compiègne, comportant un hippodrome et un golf.
Cette vente, effectuée de gré à gré, est l’objet de deux instructions. La première, ouverte pour « prise illégale d’intérêt » par la Cour de justice de la République (CJR), s’intéresse spécifiquement au rôle de M. Woerth. La seconde, menée par le pôle financier du TGI de Paris, couvre le volet non ministériel de l’affaire.
 TV5MONDE Paris (AFP) – 06.02.2014 © 2014 AFP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Justice, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.