Epic Stories, revue en ligne sur le photoreportage : c’est aussi une galerie Fine Art

« Une nouvelle manière d’appréhender le photoreportage« , ainsi se définit Epic Stories, fraîche revue en ligne de photojournalisme consacrée au photoreportage, « à la condition qu'[il] s’inscrive dans une narration et une volonté d’informer ».
Lancée au début de janvier, cette plateforme transmedia – également galerie en ligne – propose un certain regard sur le monde au travers d’une sélection de 20 photos documentaires, de voyage ou de rue…
A fréquence mensuelle, des photographes viennent montrer leurs clichés en ligne, édités au format de miniséries. En complément des élégants portfolios, les auteurs expliquent leur démarche, fournissent des clés pour en comprendre le sens du récit.

aepicjean-marie-heidinger-epic-stories-tirages-fine-art-3-sur-51-900x600

L’idée conductrice est de prendre le temps de raconter une histoire afin d’en apprécier les détails. On embarque par exemple sur un chalutier avec Jean-Marie Heidinger, qui a passé une journée en mer avec des marins-pêcheurs bretons pour rapporter des images fascinantes de ce métier de passionnés, physique et éreintant.

ahaiti

Ou on aborde la question des victimes collatérales de Fukushima avec la minisérie « Les oubliés de Tokyo 2020 », signée Nicolas Datiche.  Le mois dernier, on pouvait admirer le photoreportage de Corentin Fohlen « Haïti si Dieu veut », traitant de la reconstruction d’Haïti, quatre ans après le séisme.

aepic storiesPRETRESSES_SHINTO_NICOLAS_DATICHE_TIRAGES_FINE_ART_EPIC_STORIES

Mais Epic Stories, c’est aussi une galerie Fine Art de tirages de ces miniséries en éditions limitées, qu’il est possible de commander en ligne.
En harmonie avec l’engagement de la revue, pour chaque achat de tirage, 1 euro est reversé à Reporters sans frontières.
Le Monde 28/02/2014

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Médias, Solidarité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.