Renvoyer le Medef à la niche !

Siné Mensuel N°29 – Mars 2014
Il est urgent d’inverser la courbe du libéralisme au gouvernement. Un appel pour un virage à gauche du PS, par Gérard Filoche*.
Le 14 janvier, François Hollande avait exigé des « contreparties claires, précises, mesurables, vérifiables » au Pacte de responsabilité. Moscovici s’écriait : « La contrepartie devrait être la création de 1,65 millions d’emplois ». Jean-Marc Ayrault devait présider un « Observatoire des contreparties ».
Du « Pacte de compétitivité » au « Pacte de responsabilité », le gouvernement n’a pas lésiné sur les moyens pour séduire le patronat. L’Ani, la non-amnistie des syndicalistes, la suppression des élections prud’homales, les ouvertures du dimanche et la casse de l’inspection du travail (reportée in-extremis) : autant de « dessous-de-table » qui s’ajoutent aux 20 milliards (du récent Crédit d’impôts aux entreprises) puis aux 35 milliards distribués. Le discours de certains socialistes s’est inversé. Ainsi, celui de Bernard Cazeneuve : « L’entreprise, ce n’est pas un lieu d’exploitation, ce n’est pas un lieu  d’accumulation de profits, de richesses. » Ou celui de Jean-Marie Le Guen : « Pour l’emploi, il faudra que Hollande s’attaque à un ultime et redoutable tabou national, celui des rigidités d’un code du travail qui, de protecteur du salarié, est devenu un puissant répulsif de l’emploi. » Ce n’est même plus social-libéral, c’est du libéral-libéral : du Parisot pur jus.14-01-16-fillon-juppe-baroin-borloo-bayrou-raffarinLa chasse au Dahu
Envain. Pierre Gattaz envoie tout ça paître avec indolence : « Quand j’entends parler de contreparties dans ce pacte… On va vous contraindre, on va vous obliger, si vous n’y arrivez pas vous allez être punis, on va vous mettre des pénalités… Il faut arrêter ce discours […] insupportable. On n’est pas dans une cour d’école. » Selon Gattaz, « des contreparties, ce serait suicidaire« . Le Medef inflige un camouflet au président de la République.
Séduire le Medef, c’est la chasse au dahu. En fait, le patronat encaisse, les salariés trinquent et le chômage augmente à 5,9 millions. On arrose la rivière pendant que le jardin dépérit. On engraisse les banquiers pendant que l’emploi fond. On bloque les salaires et les dividendes fleurissent. Il est temps de rendre le camouflet au Medef.
charb-10873584atfpe_1713La politique actuelle de François Hollande est allée si loin dans le balancier pro-patronal que la majorité de gauche n’existe plus au Sénat et qu’elle est érodée à l’Assemblée nationale. Les Verts sont mal à l’aise. Mais les socialistes aussi : l’appel des vingt-neuf membres dirigeants**, du Bureau national du PS, est un avertisseur La majorité de gauche est sur le gril : au lieu d’envisager un départ des Verts du gouvernement, il serait nécessaire au contraire d’y faire entrer le Front de gauche; la seule solution pour une majorité de gauche est un gouvernement PS-EELV-FDG. Gattaz, en plombant l’improbable Pacte de responsabilité, est acteur de la lutte des classes. Il croit qu’il peut la gagner, il faut qu’il la perde !
** 40% des membres du Bureau national du PS lancent un appel (27/02/2014) :  Lors d’un séminaire du BN du PS le 10 février dernier, 29 dirigeants socialistes (près de 40% du BN) ont déposé un texte pointant leurs désaccords avec les choix du pacte de responsabilité : non à la politique dite « de l’offre », non à la baisse du « coût du travail », pas de « pacte » avec le Medef sans contrepartie, oui à la redistribution des richesses maintenant… lire la suite
untitled* Gérard Filoche est un homme politique français de gauche, né à Rouen d’un père cheminot et d’une mère aide-soignante. Ayant obtenu une licence et un certificat de maîtrise de philosophie à Rouen en 1968, il fut successivement facteur, conducteur de train, manutentionnaire, chauffeur-livreur, maître-auxiliaire, enseignant de philosophie, journaliste,… Il est également connu pour son métier d’inspecteur du travail et ses livres sur Mai 68 et sur le droit du travail, ses travaux sur les questions sociales et le salariat (code du travail, retraites, sécurité sociale, CHSCT, dette, etc.).
Lire aussi :
L’entreprise c’est un dancing  (18 janvier 2014)
Hollande va t-il offrir au Medef 100 milliards d’allégement de charges ?  (13 janvier 2014)
Le terrible coup de gueule de Gérard Filoche (PS) contre Jérôme Cahuzac  (6 avril 2013)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Economie, Social, Travail, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.