Deux-Sèvres – Objets volés : Un site mis en ligne par la gendarmerie de la Charente

La Nouvelle République 12/03/2014

 Près de 600 objets volés cherchent leur propriétaire

Un site juste mis en ligne par la gendarmerie de la Charente présente près de 600 bijoux et objets volés lors de cambriolages commis notamment en Deux-Sèvres.
Plus de 300 bijoux et quasiment autant d’objets divers figurent sur un site internet mis en ligne par la gendarmerie de la Charente, vendredi dernier. Point commun entre tous ces articles ? « Il y a de fortes probabilités pour qu’ils aient été volés », indique Pascal Lalouat, le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Angoulême. Tous ont été découverts après l’arrestation de neuf ressortissants des pays de l’Est, fin janvier à Angoulême, soupçonnés de plusieurs dizaines de cambriolages (NR du 30 janvier et du 6 février).
La bande de malfaiteurs avait sévi dans un large périmètre autour de la Charente. Elle s’en était prise à des commerces, le cambriolage du bar-tabac le Limoges à Niort fin décembre lui est ainsi, par exemple, imputé. Mais elle a aussi œuvré au domicile de particuliers dans plusieurs départements, y compris en Deux-Sèvres et dans la Vienne.
Inventaire photo en ligne
Pour faciliter les choses, la gendarmerie a décidé de créer une adresse spécifique sur le site officiel de la gendarmerie où ont été photographiés tous les objets découverts après cette vague d’arrestations. Une adresse ( ici) bien utile pour toutes les victimes de cambriolages commis au cours de l’année 2013 et jusqu’au 27 janvier 2014, qui n’ont plus qu’à regarder à la loupe les 58 pages de l’inventaire.
On y trouve une bouteille de Cognac, beaucoup de matériel informatique, des DVD, jeux vidéos, du matériel de bricolage, des lunettes, montres, pièces de monnaie anciennes mais surtout beaucoup de bijoux. Citons une centaine de bagues, une cinquantaine de pendentifs, des bracelets, chaînes, chevalières… Des bijoux de valeur, et pas seulement sentimentale.
Contact par courriel ou téléphone
En cas de découverte d’un objet personnel volé, il faut contacter la gendarmerie de la Charente soit par téléphone soit par courriel. Par téléphone, un numéro spécial (06.26.40.55.12) est dédié à cette affaire où les personnes sont invitées à laisser leurs coordonnées et diverses informations pour être rappelées. Par message électronique, l’adresse est borat16@ gendarmerie.interieur.gouv.fr « Nous conseillons plutôt aux victimes de nous contacter par courriel, indique le commandant de la compagnie. Nous avons beaucoup de demandes, il faut être patient, mais nous garantissons que tout sera étudié. »
Les personnes cambriolées qui croient reconnaître des objets sont invitées à donner des précisions de circonstances et réunir le maximum d’éléments sur les objets (photos, factures…) « pour permettre d’abord de les relier formellement et de les restituer ensuite avec autorisation du juge ».
nr.niort@nrco.fr
Ici, consultez directement l’inventaire des objets volés dans plusieurs départements, notamment les Deux-Sèvres.

VOLSPHOTOC

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Internet, Police, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.