Après cinq années de crise politique et institutionnelle, Madagascar réintègre la Francophonie

afrancophonievisuel_logo_OIF

Madagascar réintègre la Francophonie après cinq ans de suspension

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a annoncé vendredi la réintégration dans ses instances de Madagascar, suspendu depuis le coup de force de 2009, prenant ainsi acte du « retour à l’ordre constitutionnel » après l’élection du président Hery Rajaonarimampianina.
afrancophonie_Abdou_2007Sur proposition du secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf, le Conseil permanent de la Francophonie, réuni à Paris, a « adopté une résolution pour lever la mesure de suspension de la participation de Madagascar aux instances de la Francophonie », précise un communiqué de l’OIF.
« Après cinq années de crise politique et institutionnelle, Madagascar s’est engagé résolument vers une normalisation de la vie politique et un retour à l’ordre constitutionnel », a souligné Abdou Diouf devant les membres du Conseil. « Lors de la visite du président Hery Rajaonarimampianina au siège de l’OIF le 21 mars dernier, je me suis longuement entretenu avec lui des efforts qui doivent encore être consentis pour engager une nouvelle dynamique afin de restaurer la confiance des partenaires et de relancer la croissance », a-t-il ajouté.
« Nous devons rester aux côtés des acteurs politiques et de la société civile de Madagascar, dans cette phase encore délicate, pour contribuer à l’enracinement de la paix, de la démocratie et permettre le retour au développement », a poursuivi M. Diouf.
La suspension de Madagascar avait été décidée le 2 avril 2009, suite au coup de force qui avait renversé le président Marc Ravalomanana.
La réintégration de la grande île de l’Océan indien a été décidée après l’élection du président Hery Rajaonarimampianina, et la mise en place d’une nouvelle assemblée nationale. Cette mesure permettra à l’OIF de reprendre la coopération et redonner toute sa place au pays dans les instances de l’organisation, précise le communiqué.
Basée à Paris, l’OIF compte une soixantaine de membres, dont trois associés (Qatar, Ghana et Chypre) et 20 observateurs.
TV5MONDE PARIS, 28 mars 2014 (AFP) – 28.03.2014 © 2014 AFP

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.