Les Affaires européennes : un lot de consolation ?

Le Canard Enchaîné du 16 avril 2014 – J.-M. Th.
Les absents n’ont pas toujours tort, et tout arrive, même à celui qui ne vient jamais. La preuve par Harlem Désir qui vient d’être nommé secrétaire d’État aux Affaires européennes, alors qu’il est le député européen le moins assidu de France, juste devant Philippe de Villiers ! Il n’a participé qu’à 50,15% des votes de l’Assemblée de Strasbourg, ce qui le classe 752ème sur 766 députés européens, si l’on en croit Vote Watch, une organisation non gouvernementale qui fait régulièrement l’appel de tous les parlementaires. « Sa mission aux Affaires européennes est parfaitement légitime, ces questions l’on toujours intéressé : il est eurodéputé depuis 1999, il a sa place » a tranché le chef de l’État, oubliant de préciser qu’il est un des recordmans de l’absentéisme au Parlement de Strasbourg
100_6003Harlem Désir a un mot d’excuse : il avait un petit job d’appoint, patron du PS. Ça n’a pas arrangé son cas, à lui qui, lors du mandat précédent, se distinguait déjà par ses absences. Et pan pour la France qui a toujours tort ! Quand elle envoie des tocards à Strasbourg,  on lui reproche de mépriser l’Europe, mais, quand elle expédie son élite, ses chefs de parti, elle le paie aussi. Car Désir n’est pas le seul à devoir cumuler pour s’en sortir Une certaine Marine Le Pen doit aussi s’occuper de son Front national. Du coup, la voilà 709ème sur 766. On comprend qu’elle se soit légitimement offusquée de la promotion de Désir. Pourquoi lui et pas elle, alors qu’elle est aussi absente ? Et pourquoi pas son père, encore moins présent et de plus en plus passé : 723ème ?
On ne dira jamais assez le fardeau que représente la présidence d’un parti, fût-il groupusculaire. Jean-Luc Mélenchon n’a pas réussi à faire mieux que 677ème, tant la charge de son Parti de gauche l’accable. Il dénonce, du coup, ce classement dans lequel il voit un procédé « fascistoïde« , qui ne tient compte que d' »une seule et unique chose, le nombre de fois où on bouge les doigts dans la machine à voter« . C’est vrai qu’il n’y a pas que le vote de la loi dans la vie d’un parlementaire : il y a aussi la buvette.
L’absentéisme, on le voit, ça rapporte et ça emporte. Marine Le Pen, d’ailleurs, espère bien gagner les 929273-1101710européennes, le soir du 25 lai. Être la mieux élue à une assemblée où elle ne va jamais, un bel exploit, qu’elle pense réussir avec la complicité d’électeurs qui rêvent d’élus exemplaires mais se prennent souvent à réélire les pires. D’ici à ce que les abstentionnistes s’en mêlent et favorisent les absentéistes…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Europe, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.