Enfants malades – Solidarité entre collègues accordée pour les RTT

Sud-Ouest 1er mai 2014 Extrait
Vous pouvez donner vos RTT à un collègue dont l’enfant est gravement malade

asoles-parents-d-enfants-gravement-malades-pourront-se-voir_1787907_800x400

Le Sénat a adopté définitivement mercredi le don de jours de repos à un collègue dont l’enfant est malade. Un élan de solidarité qui était possible dans le privé mais pas dans le public
Les salariés pourront désormais donner anonymement une partie de leurs jours de repos à un collègue dont un enfant est très malade. Le Sénat a adopté conforme mercredi une proposition de loi UMP déjà votée à l’Assemblée.
Le don de RTT, possible dans le privé, ne l’était pas dans le public. Ainsi, un policier du commissariat de Nancy, dont la petite fille devait être longuement hospitalisée à Paris pour subir une greffe de moelle osseuse, n’avait pas pu profiter des RTT que lui avaient donnés ses collègues. L’administration avait refusé « faute de cadre législatif ». Elle avait toutefois fini par lui accorder un congé exceptionnel.
Cette loi permettant le don de RTT avait déjà été votée par l’Assemblée nationale en janvier 2012. Elle s’appelle « loi Mathys », du nom d’un petit garçon, décédé d’un cancer en 2009, que son père avait accompagné jusqu’au bout grâce aux RTT de ses collègues.
…. ….
L’ensemble des sénateurs se sont prononcés pour ce texte, à l’exception de ceux du groupe CRC (communiste, républicain et citoyen) qui ont voté contre, et des socialistes qui se sont abstenus.

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, Santé, Solidarité, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.