Les plantes peuvent-elles nous rendre plus riche et plus heureux ?

L’Australien Nursery & Garden Industry a lancé en 2011 une campagne de pub originale,  nommée Improve Your Plant/Life Balance (que l’on pourrait traduire par un meilleure équilibre de votre vie par les plantes), un jeu de mot basé sur le « work/life balance » (équilibre travail/vie perso).
plante interieur nature
Leur message : les plantes rendent heureux, apporte une meilleure santé et améliore les finances !
plante-interieur-depolluant
Plus de 20 000 plantes ont ainsi été distribuées dans des gares australienne et sur chaque plante était glissé un code particulier à activer via une application Facebook (qui n’est plus en ligne). Une campagne 2.0 innovante qui mixe les mondes réel et digital.
plante bienfait bureau
Il y a aussi autre chose derrière cette campagne de pub. Elle joue sur le fait que plantes ont de nombreuses vertues. En plus d’être dépolluantes,  une étude scientifique publiée dans le  Journal of Environmental Psychology a démontrée que les plantes d’intérieur apporteraient des bénéfices pscychologiques : améliorer le moral, réduire la fatigue, être plus réactif, moins stressé et même plus tolérant.  Biophilia – le terme créé par Edward Osborne Wilson, biologiste de réputation internationale, qui décrit un sentiment naturel chez l’homme de l’attirance pour la nature – confirmerait cette idée que l’homme a un besoin profond de nature et que même une plante d’intérieur comblerait ce besoin.
plante appartement bonheur
L’application Facebook de la campagne de pub apprenait aux utilisateurs ayant reçu une plante en cadeau comment s’en occuper au bureau.
plantes interieur comestibleSi l’appli Facebook n’est plus en ligne, le site web de la campagne continue d’apporter des idées sur comment mettre de la nature dans notre vie et sur les bienfait que les plantes peuvent apporter à chacun d’entre nous et à l’Homme en général. BRAVO !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Santé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.