Les 20 Clés du jour les plus inspirantes

CLES Magazine – mai 2014
Soyez toujours prêts à être surpris /Swâmi Prâjnandad
Sagesse n’entre point en âme malveillante, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme / François Rabelais
Un mot d’amour peut réchauffer trois mois d’hiver / Proverbe japonais
L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, tu as à le permettre /Antoine de Saint-Exupéry
Il y a beaucoup de gens dont la facilité à parler ne vient que de l’impuissance de se taire / Edmond Rostand
Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester / Proverbe indien
On ne doit jamais accorder sa confiance à quelqu’un qui ne sourit jamais / Henri de Montherlant
Le bonheur c’est de continuer à désirer ce qu’on possède / Saint Augustin
Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté /Alain
La seule chose qui ne changera jamais, c’est que tout est toujours en train de changer /Le Yi-King
Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui-seul une vie / Sénèque
Nous participons tous à la création. Nous sommes tous des rois, poètes, musiciens, il n’est que de s’ouvrir comme un lotus pour découvrir ce qui est en nous /Henry Miller
Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez donc l’ignorance /Abraham Lincoln
Le ciel est en toi /Proverbe chinois
La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent /Albert Camus
Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs / Michel de Montaigne
Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité ; un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté / Sir Winston Churchill
La seule chose promise d’avance à l’échec est celle que l’on ne tente pas / Paul-Emile Victor
Faire le bien n’est pas un devoir. C’est un plaisir, car cela accroît notre santé et notre bonheur personnels / Zoroastre
Je ne vois qu’un moyen de savoir jusqu’où on peut aller, c’est de se mettre en route et marcher / Henri Bergson
00005

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.