Gaz de schiste : les banques françaises investissent massivement dans les gaz de schiste.

Rue89 signalé par Camille Polloni 27/05/2014

Quand les banques françaises financent allègrement les gaz de schiste

ales amis_de_la_terre.png logoBastamag a eu accès à une étude réalisée par Les Amis de la terre, montrant que les banques françaises investissent massivement dans les gaz de schiste. Même si la France a barré la route à l’extraction de cette ressource, dont l’extraction comporte de graves conséquences environnementales, les institutions financières soutiennent l’industrie.
« La Société Générale est la banque française la plus présente dans ce secteur. Elle a ainsi investi en prêts, achat d’actions, ou souscription d’obligations près de 2,4 milliards d’euros depuis 2010.
Vient ensuite BNP Paribas, avec près de 2 milliards d’euros, puis le groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’épargne), avec plus d’1,2 milliard d’euros engagés et le Crédit agricole (373 millions d’euros). L’assureur Axa y est aussi présent pour plus de 100 millions d’euros.
Les banques françaises sont principalement impliquées dans Total (participation au capital), auprès du groupe pétrolier espagnol Repsol ou du polonais PGNiG.
A titre de comparaison, la plus grosse banque des États-Unis, JP Morgan, soutient financièrement ces entreprises à hauteur de 5,8 milliards d’euros, principalement Total, Shell et Chevron. »
A contrario, les deux principales banques néerlandaises se sont désengagées de cette industrie en Europe « au moins jusqu’à fin 2016 » en raison des « impacts environnementaux et sociaux du gaz de schiste ».
Lire sur bastamag.net

ales Amis de la terrearton1

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Ecologie, Economie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.