Football : L’Australie veut récupérer le Mondial du Qatar, accusé de corruption

24 Heures / Suisse – 2 juin 2014 –
David Gallop, président de la FFA, est opportuniste.
David Gallop, président de la FFA, est opportuniste. Image: AFP
La Fédération australienne de football se dit prête à présenter à nouveau sa candidature si une nouvelle procédure d’attribution est lancée du côté de la FIFA. «Il y a un sérieux développement, de sérieuses allégations, et nous attendons de voir quelles seront les réponses», a déclaré le directeur exécutif de la FFA David Gallop à une radio locale de Melbourne.
Monsieur Gallop faisait référence aux accusations parues dimanche dans le Sunday Times selon lesquelles un ancien haut responsable qatari aurait versé des pots-de-vin pour s’assurer de soutiens en vue de l’attribution par la Fifa du Mondial-2022.
1196-BURKI
Le Comité de candidature du Qatar a réfuté «avec véhémence toutes les allégations de mauvaise conduite».
Mais la FFA s’est dite prête à éventuellement présenter de nouveau son dossier si la Fifa décidait de relancer la procédure pour l’organisation de ce Mondial. Le journal The Australian a titré ce matin: «Les pots-du-vin du Qatar signifient que nous allons peut-être recevoir la Coupe du monde. Il est trop tôt pour dire si ces faits rouvrent la porte de quelque chose qui s’est passé il y a plusieurs années, en ce qui concerne l’Australie, mais à ce stade nous observons avec intérêt comment les choses évoluent», a déclaré Monsieur Gallop.
La FFA est impliquée dans l’enquête menée par la Fifa sur les conditions d’attribution du Mondial-2022 au Qatar, a indiqué Monsieur Gallop, en précisant que la Fédération australienne avait notamment été entendue par l’enquêteur de la Fifa Michael Garcia et lui avait fourni des documents.
Le vice-président de la Fifa Jim Boyce a indiqué être en faveur d’une nouvelle procédure d’attribution du Mondial-2022 si l’enquête confirmait les accusations de corruption visant le Qatar.  Ce dernier avait obtenu en décembre 2010 l’organisation du Mondial-2022 aux dépens de la Corée du sud, des Etats-Unis, du Japon et de l’Australie.
Lire aussi :
La polémique fait rage autour du Mondial qatari
Le Qatar est la cible de nouvelles accusations de corruption

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Sport, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.