Ukraine : le G7 menace Moscou d’autres sanctions

Les dirigeants du G7 ont appelé hier Vladimir Poutine à faire véritablement baisser la tension en Ukraine et à « coopérer » avec le nouveau président, Petro Porochenko.
Au cours d’un dîner à Bruxelles, les dirigeants du club des pays les plus développés ont réaffirmé leur unité de vues, six mois après le début de la crise ukrainienne. « L’annexion illégale de la Crimée par la Russie et les actions de déstabilisation de l’est de l’Ukraine sont inacceptables et doivent cesser », ont-ils réclamé dans une déclaration commune. Ils ont de nouveau appelé Moscou à retirer les troupes massées près de la frontière ukrainienne, à arrêter le flux d’armes et de militants séparatistes vers l’Ukraine et à utiliser leur influence auprès des séparatistes pour qu’ils déposent les armes.
Si la tension ne baisse pas, « nous sommes prêts à intensifier les sanctions ciblées et à mettre en œuvre des sanctions supplémentaires pour imposer de nouveaux coûts à la Russie », ont-ils averti.
apoutineoriginal_71890_demiIndésirable au sommet de Bruxelles après l’exclusion de la Russie du G8, M. Poutine a répondu à distance dans un entretien diffusé par TF1 et Europe 1 à l’heure où les dirigeants du G7 se mettaient à table. M. Poutine a vivement dénoncé les Américains, qu’il a mis au défi de présenter des « preuves » de l’implication militaire russe dans l’est de l’Ukraine. « Des preuves ? mais qu’ils les montrent ! » a-t-il lancé.
M. Poutine a par ailleurs indiqué être prêt à rencontrer vendredi le président élu ukrainien pro-occidental Petro Porochenko à l’occasion des cérémonies commémorant le débarquement en Normandie.
Le Monde 05/06/2014

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, International, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.