Quand la Cour des comptes s’alarme de la « disparition » d’objets d’art à l’Elysée

Planet.fr – 16 juillet 2014
Hier, la Cour des comptes a publié son rapport concernant la gestion de Élysée. Selon les magistrats, plusieurs tableaux et meubles du Mobilier National manquent à l’appel. 
La Cour des comptes a publié hier un rapport sur la gestion de l’Elysée. Si l’institution « salue la poursuite des efforts engagés par le président de la République« , elle s’inquiète sur la disparition de meubles et d’œuvres d’art appartenant au palais présidentiel. Il ne s’agit pas de pertes sèches qui seraient imputées à l’actuelle présidence mais d’une tendance dont il semble impossible de déterminer la période de départ.  _la_valise_et_le_politique_m
Plus de 600 meubles et tableaux volatilisés !
« Selon les éléments remis à la Cour, il ressort des récolements effectuées en 2012 que pouvaient être considérés comme « non vus », à cette date, 32 œuvres déposées par les musées nationaux et 625 meubles du Mobilier national » déplore le rapport. En outre la juridiction financière « s’étonne que les récolements du mobilier mis à la disposition de la Présidence, réalisées dans les semaines qui précèdent la fin du quinquennat, ne soient disponibles que plus deux ans après le départ de l’équipe présidentielle sortante ».
En filigrane, la Cour des comptes s’alarme sur ce délai très long qui pourrait permettre à ces œuvres de se volatiliser. Car en effet, le recensement qui a été effectué au départ de l’équipe de Nicolas Sarkozy n’a toujours pas été transmis à la Cour des comptes. Parmi ces « non vus« , tableaux, chaises, commodes, mobilier divers…
Ce faisant, les magistrats de la Cour des comptes enjoignent François Hollande à « ne pas s’interdire à l’avenir de déposer plainte de façon systématique dès la constatation d’un ‘non vu’ « . En outre, l’institution ignore depuis quand ces « disparitions » existent et promet dans son rapport que « ce point fera l’objet d’un suivi particulier lors du prochain contrôle ». Pour l’heure, personne ne sait où ces objets ont bien pu passer…
La prochaine fois, c’est promis, on va voir ce qu’on va voir, non mèè…

14125373-cambrioleur-de-bande-dessinee

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Justice, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.