Russie – Moscou répond aux sanctions occidentales

Au lendemain des sanctions sévères prises par l’Union européenne (UE) et les États-Unis contre son économie, la Russie répond par la menace.
« Les conséquences pour Washington de cette politique destructive et à courte vue vont être très concrètes », a ainsi déclaré mercredi le ministère des affaires étrangères russe, promettant que les mesures adoptées par Bruxelles « [auraient] inéluctablement pour résultat une hausse des prix sur le marché de l’énergie en Europe ».
Dénonçant « des sanctions antirusses tirées par les cheveux et illégitimes », Moscou a vertement critiqué la politique de l’UE, qui « ne se fonde plus aujourd’hui sur des faits vérifiés, mais est dictée par Washington ».
Ces sanctions, les plus sévères jamais prises contre Moscou depuis la fin de la guerre froide,  témoignent « de l’incapacité de l’UE à jouer un rôle autonome dans les affaires mondiales », a poursuivi le ministère dans un communiqué.
Après l’annonce, par l’UE, de restrictions d’accès aux banques d’État russes pour les investisseurs européens et de l’ajout de trois établissements financiers russes à la liste noire de Washington, la Banque centrale de Russie a assuré que « toutes les dispositions seraient prises, en cas de besoin, pour soutenir les banques » visées.
Ce bras de fer intervient dans un contexte sensible, alors que les forces ukrainiennes durcissent leur offensive contre les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine.
Si l’impact des sanctions europénnes sur l’économie russe est minimisé par le pouvoir, elles n’en suscitent pas moins de vives inquiétudes dans les milieux d’affaires, qui craignent une récession et un isolement de la Russie à long terme.
Le Monde 31/07/2014arussie menacesa07db485b7998f5ad626d93c097d83fcd95f571d

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Europe, International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.