WildLeaks – Crimes contre la nature / Braconnage : Un site internet participatif

wildleaks
Mettre un terme au braconnage grâce à un site internet participatif, c’est l’objectif de WildLeaks, présenté par son fondateur comme une plateforme sécurisée de lancement d’alerte dédiée aux crimes contre la nature.
Et le projet se veut ambitieux : pas question de se contenter d’identifier les petits trafiquants, le site veut rassembler des informations sur les chefs des réseaux qui bénéficient souvent de connexions à de hauts niveaux.
« Nous avons par exemple reçu un tuyau sur un individu très puissant au Kenya, lié au gouvernement et qui est derrière le trafic d’ivoire », a affirmé à l’AFP le fondateur de WildLeaks, Andrea Costa. Ce genre de personne « ne sera jamais pris de l’intérieur. Ils sont trop puissants. Il faut de l’aide de l’extérieur. Donc dans l’immédiat, nous essayons de collecter des preuves », poursuit cet ancien consultant en sécurité et protecteur de l’environnement de longue date.
Depuis son lancement, en février, WildLeaks a récolté 45 informations et fuites, dont 28 jugées utiles. Concrètement, pour envoyer une information, il suffit de se rendre sur le site (traduit en 12 langues, dont le français) et de cliquer sur « envoyer des informations maintenant ».
Le site propose ensuite d’installer le navigateur Tor, qui permettra à l’utilisateur de poster des informations de manière anonyme.
Pour Andrea Costa, garantir l’anonymat des lanceurs d’alerte est essentiel, car cela permet de gagner leur confiance et donc d’inciter les témoins potentiels à partager leurs informations. Pour l’heure WildLeaks n’a permis aucune arrestation. Son fondateur l’attribue à la jeunesse du projet et au fait qu’il est plus difficile d’atteindre les échelons supérieurs des réseaux criminels.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Coopération, International, Médias, Nature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.