Santé – L’importance des médecines ancestrales

En Afrique, en Asie, en Amérique du sud, une majeure partie de la population, 4 milliards et demie de terriens selon l’OMS – l’organisation mondiale de la santé– a recours aux médecines ancestrales.

aMongolie964_-_copie.jpg chamanisme

Qu’ils soient phytothérapeutes birmans ou péruviens, guérisseurs au Mozambique ou en Afrique du sud, qu’ils pratiquent le chamanisme en Mongolie, leur travail intéresse les scientifiques.
Le magazine « Géo » fait le tour du monde des différentes pratiques.

afimedecines-1_0

 © Géo Dans l’ouest de la Bolivie, le peuple guérisseur Kallawaya associe phytothérapie et rituels d’offrandes.
Parmi les exemples, celui des Kallawaya en Bolivie, des guérisseurs itinérants dont le savoir oral est reconnu au niveau mondial, inscrit au patrimoine mondial de l’ UNESCO.
Sylvie Buy décrit leur travail sur le terrain, Jean-Christophe Servant nous raconte comment, dans le monde entier, ces guérisseurs viennent en aide à une population souvent rurale et éloignée de la médecine conventionnelle.
C’est le cas au Mozambique, avec les « Curandeiros ».

amozambiquemedecines-3

Au Mozambique, on compte moins de 800 médecins pour 25 millions d’habitants, dans les campagne les malades font appel à ces médecins traditionnels.

afimedecines-4

Autre exemple, celui de la Corée du sud :le pays est tourné vers l’ultra modernité, mais aussi vers la médecine orientale et son « Dongui Bogam », sorte d’encyclopédie millénaire consacrée aux plantes.

afimedecines-7

Inévitablement, il faut parler de la médecine traditionnelle chinoise Chine : une mine d’or pharmacologique.
mais les médecines traditionnelles ne soignent en fait que 40% des pathologies, les graves maladies types cancers, sida relevant de la médecine conventionnelle.
Sandrine Marcy
France Info /08/2014
Ecouter écouter l’émission disponible jusqu’au 02/02/2017

amédecines ancestralesFotolia_41754135_LIGHT-300x205

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Santé, Science, Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.