De la Papouasie à Mexico : Les terriens se mobilisent pour le climat

Hier, 2 700 « marches des peuples pour le climat » étaient organisées dans 150 pays à travers le le monde, rapporte Al-Jazzera.
Leur objectif  était de créer le plus grand rassemblement pour le climat de l’histoire afin de protester contre l’inaction des gouvernements alors que le changement climatique affecterait 650 millions de personnes, aurait fait 12 000 morts, et coûté des trillions d’euros ces cinq dernières années, explique The Independant, qui se fait le porte-voix des activistes.

aclimatnew-york-se-mobilise-avant-le-sommet-de-lonu

De la Papouasie à Mexico, des centaines de milliers de personnes ont défilé. La marche de New York a été minutieusement préparée par une armée de bénévoles, qui ont voulu en faire un spectacle géant, raconte le New York Times.
Avec le slogan « Pour tout changer, on a besoin de tout le monde », les organisateurs ont travaillé avec ardeur pendant six mois, pour que les 300 000 protestataires attendus puissent exprimer leur frustration pacifiquement hier, contre la passivité des dirigeants mondiaux, dont plusieurs rencontreront Ban Ki-moon dans quarante-huit heures lors d’un sommet extraordinaire.
« Ces personnes vont venir et ils vont faire exactement ce qu’ils font toujours : quelques discours, et partir sans avoir rien fait » a tonné le leader et inspirateur de la marche, Bill Mc Kibben dans le New Yorker, qui espère bien un « sursaut » mondial.

aclimat londres541ef25f35708a6d4d584858

A Londres, ils ont été des dizaines de milliers à protester, lors d’une marche dont le parcours était retracé en direct par The Guardian. Des milliers de personnes ont aussi défilé à « Sydney, Melbourne, en Inde, en Turquie et en Belgique », selon le Daily Mail, maintenant la pression sur la conférence de l’Organisation des Nations unies sur le changement climatique qui se tiendra à Paris en 2015.

aclimat chaosphoto-1197144397142-1-0

Le Monde 22/09/2014aclimat terre_pollu

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.