Internet – Le site du gouvernement fait peau neuve

amarianne-smartphone_0096006401613107
Il n’avait pas évolué depuis 2009, soit tout de même un quinquennat. Le gouvernement a mis en ligne mardi une nouvelle version de son site Internet.
Sur le plan technique, gouvernement.fr a été conçu en Responsive Design, afin de s’adapter à tous les écrans, aussi bien d’ordinateurs que de terminaux mobiles (smartphones, tablettes tactiles). Dès la page d’accueil, l’esthétique se veut beaucoup plus épurée et rappelle un peu la charte graphique de certains sites d’infos.
Outre les rubriques déjà existantes « l’actualité du premier ministre », les « actions du gouvernement » et « le gouvernement et ses institutions », le site propose une catégorie « partagez et diffusez », constituée d’infographies et de vidéos.
Autre nouvauté, l’apparition d’argumentaires pour expliquer la mise en œuvre de certaines politiques. Une version du site « pour les 6-10 ans » est même proposée. Le budget total consacré à la refonte du site est de 309 000 euros, financés sur le budget du SIG, le service d’information du gouvernement, correspondant à des prestations extérieures.
Le SIG revendique un site « 100 % made in France » , utilisant notamment la technologie « Scoop It » pour la curation, Picture Tank, pour les photos, ou Dailymotion Cloud pour la plateforme vidéo.
A cette refonte du site s’ajoute une modification esthétique du Tumblr, du compte Twitter du gouvernement, ainsi que l’ouverture d’une page Facebook qui n’existait pas (près de 600 fans pour l’instant). Le SIG annonce aussi réfléchir à la diffusion de contenus sur de nouveaux réseaux sociaux, comme par exemple snapchat.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Démocratie, Internet, Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.