Algérie : les meurtriers d’Hervé Gourdel identifiés ?

Le Monde 02/10/2014
Moins d’une semaine après la mort d’Hervé Gourdel, et alors que son corps n’a toujours pas été retrouvé, les autorités algériennes ont assuré avoir identifié certains auteurs de l’assassinat du guide français.
Tayeb Louh, le ministre de la justice algérien, a pris la parole à la télévision publique mardi 30 septembre pour en informer les citoyens, précise Jeune Afrique.
Parallèlement à cette avancée de l’enquête, une vidéo diffusée sur Internet a été étudiée, dans laquelle apparaissent une trentaine d’hommes à visage découvert, précise RFI. Lourdement armés de lance-roquette et de kalachnikovs, ils affirment faire partie des Soldats du califat, ce groupe qui a revendiqué le meurtre du Français.
Pour leur part, les cinq accompagnateurs du guide français au moment de son rapt ont pris la parole dans la presse algérienne pour évoquer cette « tragique randonnée », rapporte le site francophone Algérie-Focus. Oussama, jeune homme de 23 ans – qui avait longuement échangé avec Hervé Gourdel avant sa venue – explique au journal arabophone Echourouk avoir « supplié les terroristes de le relâcher », sans succès.
Une fois repéré, « la présence d’un ressortissant français parmi le groupe de randonneurs a fait bondir le chef terroriste », révèle le journal francophone Liberté, seulement quelques heures après que le porte-parole de l’EI a appelé ses troupes à s’attaquer aux étrangers, à « tuer un incroyant américain ou européen, en particulier les méchants et sales Français ».
Inquiétant signe d’expansion, le Maroc a déclaré lundi avoir démantelé une cellule terroriste composée de neuf membres marocains et espagnols qui s’apprêtaient à rejoindre l’Algérie après avoir « décidé de rallier » les soldats du califat, rapporte L’Orient le Jour.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.