Nucléaire: « Soyez assuré »… que tout va bien !…. « Mais nous, on n’assure plus pour ce genre de choses… »

Kna Blog – juillet 2014
« Mais nous, on n’assure plus pour ce genre de choses… »

C’est en gros la désagréable surprise qu’a eue un lecteur luxembourgeois, lisant un avenant à son contrat d’assurance maladie souscrite auprès de la compagnie DKV, qu’elle lui a récemment fait parvenir.

Voici une copie de ce document (surlignage par mes soins) :viewer

L’obligation de prestation pour « les dommages dus au rayonnement ou à l’énergie nucléaire » est ainsi devenue caduque. Au motif, selon une discussion entre une personne de cette compagnie d’assurance et mon lecteur, « qu’il n’est pas envisageable de rembourser tout le monde en cas de catastrophe à Cattenom par exemple ».
Rappelons en effet que la centrale française de Cattenom est à proximité immédiate du Grand Duché du Luxembourg, dont 75% de la population vit dans une portion d’un périmètre de 25 km autour de la centrale.
167932_big
Alors, « coup de pression » vers l’opinion publique, venant appuyer les demandes de fermeture de la centrale de Cattenom émises de longue date par le Luxembourg et l’Allemagne voisine vu sa dangerosité ? Ou simple exemple d’une démarche globale appelée à s’étendre, vu l’impossibilité de fait de couvrir les risques et dommages engendrés par un accident nucléaire d’importance ?
centrale-nucleaire3On sait en effet que l’industrie du nucléaire fait pratiquement « rouler sans assurance » toutes ses installations à risques, vu l’impossibilité de trouver une compagnie acceptant de prendre en charge les risques afférents et capable d’indemniser les dommages incalculables causés par un accident nucléaire d’envergure. Mais maintenant, ce sont de simples particuliers comme vous et moi qui se retrouvent encore plus démunis devant la menace radioactive, dont l’impact sur leur santé n’est parfois plus considéré par leur assurance.
Renseignements pris auprès de quelques membres des « veilleurs », il semble que souvent, il ne soit pas fait mention du risque nucléaire dans les contrats d’assurance santé. Par contre, les assurances habitation semblent couvrir ce risque, à condition que l’état de « catastrophe technologique » soit officiellement décrété par le gouvernement.
Et si vous alliez vérifier vos contrats d’assurance ?

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Energie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.