L’Europe, destination noire pour les migrants

« Destination la plus dangereuse du monde » pour les migrants, c’est ainsi qu’est qualifiée la « forteresse-Europe » dans le récent rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Selon cette dernière, sise à Genève,
4 000 immigrés sont morts en Méditerranée depuis janvier, mais des experts estiment qu’ils seraient en réalité trois fois plus, avançant que, « pour un mort retrouvé, deux ne le seront jamais », précise RFI.

amigrants_les-cercueils-des-296-migrants-morts-a-lampedusa-le-9-octobre-2013

Les cercueils des 296 migrants morts à Lampedusa le 9 octobre 2013.
Sur les quatorze dernières années, cela représente huit disparus par jour, s’alarme Le Courrier de l’Atlas, qui pointe les violences en Irak, en Syrie et en Libye pour expliquer les départs en masse de migrants tentés par l’Europe.

aMigrants

Alors que le quotidien algérien El-Watan compare la Méditerranée à un « tombeau à ciel ouvert », cela n’empêche pas les candidats au départ d’être toujours plus nombreux, à l’image d’Abdoulaye, un jeune Sénégalais de 16 ans qui a rejoint l’Italie et expliqué à RFI : « J’ai vendu mon chameau et je suis parti. »
Si les migrants sont en majorité originaires d’Afrique et du Moyen-Orient, tout particulièrement dans des pays où les populations sont menacées par les conflits ou l’instabilité politique, l’Italie fait partie des premières destinations visées, ce qui l’expose particulièrement aux drames humains, regrette L’Espresso.
Il y a un an, le 3 octobre 2013, au moins 366 migrants trouvaient la mort après le naufrage de leur embarcation au large de l’île italienne de Lampedusa, rappelle tristement La Repubblica, un drame de l’immigration ressenti comme un « électrochoc » et qu’il convient de ne pas oublier (RFI).
Le Monde 07 octobre 2014

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, Médias, Solidarité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.