Europe – Gaz de schiste : manifestations contre le traité transatlantique

 France-info 12/10/2014

Entre 1 300 et 4 000 personnes ont défilé à Paris contre le traité transatlantique. Selon les manifestants, son adoption obligerait la France à revoir sa position en matière de gaz de schiste.

afi gaz schiste traité4902217

 Un manifestant anti-gaz de schiste pose à Paris en marge du défilé contre le traité transatlantique, le 11 octobre 2014. (RAYMOND ROIG / AFP)
Plusieurs rassemblements contre le gaz de schiste se sont déroulés samedi 11 octobre en Europe, à l’occasion de la 3e journée internationale contre la « fracturation hydraulique », seul mode d’extraction connu des hydrocarbures « non conventionnels ». Les manifestants ont le plus souvent couplé ce combat avec celui contre le projet d’accord de libre-échange transatlantique (Tafta, en anglais), en cours de négociation.
A Paris, le cortège, parti de la place Stalingrad, a gagné la place de la République en fin d’après-midi. Les manifestants, qui comptaient dans leurs rangs le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, ont été rejoints par des militants du réseau « Sortir du nucléaire » opposés à la tenue du premier salon mondial de la filière nucléaire du 14 au 16 octobre au Bourget. Au total, « entre 3 000 et 4 000 personnes » ont participé à ce rassemblement parisien, selon les organisateurs, 1 300 personnes selon la police.
afigaz schiste.
Dans le reste de la France, des cortèges de centaines de personnes ont également défilé à Narbonne (Aude), Auch (Gers) ou encore Lille (Nord). Dans le reste de l’Europe, près de 300 actions étaient prévues dans 20 pays. Ci-dessous, des photos de manifestants à Bruxelles (Belgique), Londres (Royaume-Uni), Berlin (Allemagne) ou Helsinki (Finlande). Aucun chiffre global sur l’ampleur du rassemblement en Europe n’est disponible, samedi soir.
Une large majorité de français opposée au gaz de schiste

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Energie, Europe, Résistance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.