Vauzelle, un préfet fantôme et réel cumulard

Le Canard Enchaîné – 22 octobre 2014
« Vous êtes de fascistes ! des ennemis de la démocratie ! » Stupéfaction, le 14 octobre, dans la salle des Quatre-Colonnes, à l’Assemblée nationale Le député qui vocifère en ces termes, face à une équipe de France 2, n’est autre que l’ancien garde des Sceaux Michel Vauzelle « Vous êtes tous pareils ! Ne vous étonnez pas de faire élire une Marine Le Pen ! » L’élu des Bouches-du-Rhône et président de a région Paca se défoule, puis s’en va, rageur.
Préfets fantômes…
Motif de sa colère : il a été interviewé par surprise. France 2 enquêtait sur les « préfets fantômes », ces préfets hors cadre nommés un beau jour pour leurs loyaux services et qui n’ont jamais exercé dans une Région… mais qui coûtent cher à l’État et donnent des vapeurs à la Cour des comptes en ces temps de vaches maigres. Or, le brave Vauzelle se trouve dans ce cas : il a été promu préfet en… 1985 par Mitterrand, dont il était alors porte-parole à l’Élysée *. Ce qui lui vaut d’empocher, encore aujourd’hui une discrète retraite de préfet de 2 370 euros, qui viennent s’ajouter à ses indemnités de parlementaire (5 148 euros) et de patron de la Région Paca (2 750 euros).
citrouille-halloween-189_gif_pagespeed_ce_5725hSGtiJD’où l’énervement. Mais un énervement non diffusé. Car deux jours plus tard, le 16 octobre, les téléspectateurs du 20 heures de France 2 ont eu une version tout sourire. Entre-temps, Vauzelle s’est en effet empressé de contacter, à France Télés, celui qu’il appelle « son ami« , à savoir le pédégé, Rémy Pfimlin. Et tout s’est arrangé comme par enchantement. La scène filmée de sa crise a été expédiée aux oubliettes, et le député PS s’est déplacé au siège de France Télés pour enregistrer une nouvelle version de son interview, dans laquelle il explique très posément au « fasciste » qui le réinterroge :
« Le président Mitterrand a estimé qu’ayant bien rempli mes fonctions il allait me nommer préfet (…) Un préfet, c’est un monsieur ou une dame qui sert la République Et le porte-parole du président de la République sert éminemment la République. »
Et se sert éminemment de ses appuis.

images46TM2FGO

* Une promotion politique, dont Brice Hortefeux a lui aussi bénéficié. Il était alors Chef de cabinet de Nicolas Sarkozy, au ministère du Budget. Brice Hortefeux a confirmé par téléphone que cette promotion était méritée, sans vouloir accorder d’interview à se sujet. Cette casquette de préfet, Brice Hortefeux et Michel Vauzelle la conserveront toute leur carrière. Michel Vauzelle âgé de 70 ans à fait valoir ses droits à la retraite de préfet il y a trois ans, tout en continuant d’exercer ses autres fonctions.
Officiellement,  ils sont aujourd’hui, 126 rattachés à un territoire, mais notre pays compte au total bien plus de préfets : 252 précisément, soit deux fois plus que le nombre de départements et de régions réunis. Voir le reportage de France 2 : Le scandale des préfets fantômes.

2811547794_1_9_RQorXorq

 Dans le même registre du train de vie opulent de l’État, l’armée française, dont on supprime des régiments entiers, lire ou relire cet article de mars 2013 : Les généraux, une caste méconnue dont les avantages n’ont rien à envier aux meilleurs « golden parachutes » des PDG.  Budget de la Défense : il y aurait 498 officiers généraux en activité et 5 500 autres payés à ne rien faire

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.