En Inde la stérélisation de masse est un fléau

La stérilisation de masse, fléau de l’Inde moderne

C’est un fait divers sordide qui rappelle combien la condition féminine, en Inde, est précaire. Treize femmes ont perdu la vie et des dizaines d’autres ont dû être hospitalisées à la suite d’une opération de stérilisation de masse menée samedi dans l’Etat de Chhattisgarh (Centre).

ainde-campagne-de-sterilisation-de-masse_5148233

Elles seraient 83 à être passées entre les mains d’un chirurgien – arrêté jeudi – et de son assistant en six heures, rapporte CNN. Les responsables locaux ont récusé toute forme de « négligence », arguant que le médecin était « expérimenté ».
Ce drame relance néanmoins le vieux débat sur la stérilisation et ses conséquences funestes. Pour l’Hindustan Times, si cette méthode contraceptive, de loin la plus prisée dans le pays, provoque régulièrement des morts, c’est en raison de la politique du chiffre assignée aux personnels de santé par les autorités.
ainde4870459Afin de répondre à des objectifs drastiques, des « camps de fortune » ont été établis en zone rurale, où les opérations se déroulent à la chaîne, dans des conditions d’hygiène déplorables. Depuis plusieurs décennies, l’Inde tente en effet d’enrayer la croissance galopante de sa population : 1,27 milliard d’habitants aujourd’hui, contre seulement… 345 millions en 1947.
Et la stérilisation représente la colonne vertébrale du système de planning familial. Le gouvernement n’hésite d’ailleurs pas à pousser les femmes désargentées à subir une intervention chirurgicale contre une rétribution financière.
Les hommes, eux, sont rarement concernés, car dans une société où prédomine le patriarcat, la vasectomie est très mal perçue, avance le quotidien américain. De son côté, Krittivas Mukherjee, de l’Hindustan Times, ne nie pas le mérite de vouloir stabiliser la démographie. Mais il met aussi en garde contre ce qui, faute d’actions urgentes, risque de devenir sous peu « une tragédie humaine de grande ampleur ».

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.