Coupe Davis : l’évasion fiscale gagne 6-0

France Info – 21/11/2014 – le 9h/12h de Céline Baÿt-Darcourt
Cette finale de coupe Davis fait l’objet de vives critiques. Les altermondialistes d’Attac (voir le site d’Attac France), par exemple, qui estiment qu’il s’agit plutôt d’un match Suisse / Suisse puisque tous les joueurs français s’entrainent et jouent là-bas. Le porte-parole d’Attac, Thomas Coutrot dit même que le grand gagnant de la rencontre, ce sera l’évasion fiscale !
arton3495-8497e-e0ca7
Avant même le début du match, la Suisse a déjà gagné. Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Richard Gasquet, Julien Benneteau et Gilles Simon sont en effet tous les cinq des heureux résidents de ce pays.
« Les cinq joueurs de l’équipe de France, sont tous, tous les cinq, résidents suisses. Ce dont donc des exilés fiscaux qui vont porter le drapeau français lors de cette finale. Quel sens ça a de représenter son pays lors d’une finale de coupe Davis quand on a choisi de ne pas contribuer à l’effort collectif de la nation pour financer les dépenses publiques, les écoles, la santé, etc. Il y a vraiment une incohérence dans la prétention à représenter son pays sans vouloir contribuer à son budget.
La banque BNP Paribas, donc, qui est spécialisée dans le sponsoring du tennis expose en ce moment la coupe Davis, le fameux saladier d’argent. Or, BNP Paribas est pointée par les ONG comme le recordman du monde de l’évasion fiscale avec 170 filiales implantées dans les paradis fiscaux… »

saladier

© France 3 On peut se prendre en photo à côté du Saladier d’argent.
imagesYCFJD7HY(AgoraVox – mai 2013)  Sur les 18 joueurs « français » engagés cette année à Roland Gravos, 8 d’entre eux ont élus domicile en Suisse, pays du fromage et des vaches à cloche… Je veux bien croire que ces cavaleurs de derrière la petite balle jaune ont besoin d’air pur, de bon lait pour que le calcium fasse de bons gros nonosses et de belles dents bien blanches ; Mais tout de même… Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ? Ces tennismen – women et autres bipèdes sudoripares ahanants. Ces petits mectons ont presque tous moins de 30 ans, ont profités du cadre sport/ études, souvent entrainés par des hommes détachés de l’administration, formés et couvés durant leur adolescence par la FFT, et le ministère des sports…
Que fait BNP Paribas dans ces paradis fiscaux ? (Attac France)
Elle organise l’évasion fiscale pour elle-même et ses clients. La preuve ? Un éditorial daté du 21 février 2014 sur le site de la banque, intitulé « Patrimoine intelligent », proclame : « une fiscalité forte est installée durablement en France […] Rien d’inéluctable, impôt sur le revenu, sur les plus-values, sur la transmission, tous les sujets peuvent être optimisés […] Pourquoi ne pas créer une société à géométrie variable […] ? ».

logo_BNPParibas_EN_slogan

Aux accusations d’Attac, BNP Paribas a répondu qu’elle voulait « servir ses clients partout dans le monde » et disposait « d’un vaste dispositif de lutte contre la fraude et le blanchiment des capitaux ».  Combien de temps cette mascarade va-t-elle encore durer ? Et pourquoi les millionnaires et milliardaires français ne sont-ils pas imposés en France, indépendamment de leur lieu de résidence, comme les États-Unis le font pour leurs nationaux ?
Attac poursuivra ses actions citoyennes dans le cadre de la campagne « Les Requins » pour imposer à BNP Paribas de fermer ses filiales dans les paradis fiscaux, à commencer par celles des Îles Caimans, véritable trou noir de l’économie mondiale.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans International, Justice, Sport, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.