Kadhafi/Sarkozy sur « Mediapart » : Pourquoi aucun média n’en parle ?

L’ Obs Le Plus 22-11-2014

Le silence des médias en dit long sur leurs priorités

PLUS. Kadhafi aurait donc bien financé la campagne de Sarkozy. Le 14 novembre, des experts ont authentifié un document de « Mediapart » prouvant que l’État lybien avait débloqué la somme de 50 millions d’euros en faveur de la campagne de l’ancien président. Bizarrement, l’affaire n’a pas fait grand bruit. Pourquoi ? C’est la question que se pose Dom Bochel Guégan.

khadafi sarko le PLUS

Kadhafi aurait bien financé la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. (STEVENS FREDERIC/SIPA)
Je lis « Mediapart » (quand je pense à payer mon abonnement, bien sûr), comme je lis aussi le « Canard enchaîné » ou encore « Jeune Afrique ». Certaines lectures me semblent nécessaires, certaines plus que d’autres.
Au début, nier
 La spécialité de « Mediapart » comme celle du « Canard » d’ailleurs, c’est de mettre les pieds dans le plat, de jouer les empêcheurs de corrompre en rond. De foutre la pagaille dans un système qui déteste cela et fait tout pour s’en protéger.
Nicolas Sarkozy va porter plainte contre Médiapart par LeNouvelObservateur
À chaque révélation de « Mediapart », à chaque enquête, c’est un peu le même processus.
 D’abord la négation : des « fariboles », des trucs « abracadabrantesques », une « boule puante », un « complot », une « machination », un « faux grossier »… Au bingo des explications à deux balles, faites vos jeux, tout le monde peut gagner !
Jérôme Cahuzac : « c’est moi qui dit la vérité… par BFMTV
Ensuite, minimiser
Ensuite, minimiser, parler d’honneur, ou inventer l’excuse qui le fait bien. De la phobie administrative à la bonne foi, de la famille qu’on ne connaît plus, aux proches qu’on a oubliés, de menaces de plaintes jamais tenues à l’amnésie pure et simple, les exemples ne manquent pas.
Visé par une enquête, Kader Arif dénonce des « des amalgames et insinuations » sur WAT.tv
Jusqu’à l’enquête, jusqu’à la démission, voire jusqu’aux aveux.
 Pour les deux exemples précédents, des enquêtes sont en cours mais preuve est faite que les dossiers de « Mediapart » sont solides et leur travail sérieux.
 Pourquoi aucun média n’en parle ?
 Bref, tout cela pour demander aujourd’hui, pourquoi, alors même que « Mediapart » démontre régulièrement ses qualités en matières d’investigation, et que l’un des documents révélé par Mediapart dans le dossier du financement de la campagne de Sarkozy en 2007 par Kadhafi vient d’être authentifié par des experts, pourquoi aucun média n’en parle ?
 Pourquoi l’AFP a même jugé plus important de faire des dépêches sur un faux tigre échappé plutôt que la vraie reconnaissance de ce document ?

khadafi sarko

 Fabrice Arfi        ✔ @fabricearfi
OUCH] Sarkozy-Kadhafi: plusieurs experts valident l’authenticité du document de Mediapart http://www.mediapart.fr/journal/international/141114/sarkozy-kadhafi-plusieurs-experts-valident-l-authenticite-du-document-de-mediapart …
15:53 – 14 Nov 2014
Pourquoi, alors que Nicolas Sarkozy est en tournée électorale et se présente meeting après meeting comme le gentil persécuté, l’éternelle victime des complots, la bête à abattre, pourquoi aucun média ne se fait-il le relais de cette simple vérité qui dit l’exact contraire ? 
 « Les trois experts judiciaires mandatés par les juges Cros et Legrand, renforcés par l’expertise d’une arabisante, ont comparé à celle du document en cause plusieurs signatures de l’ancien chef des services libyens qui avait été entendu par les magistrats au Qatar où il s’est réfugié.
 Leur conclusion est sans appel : toutes ces signatures sont de la même main, celle de Moussa Koussa »
 Auraient-ils tous été non informés de ce résultat d’expertise et de ce que cela dit sur la possible « corruption » d’un clan politique français par l’argent d’un pays étranger, alors sous un régime dictatorial.
 Un silence assourdissant
 Devant ce silence assourdissant, Fabrice Arfi, journaliste à « Mediapart », a donc légitimement interpellé l’AFP ainsi que certains médias, ceux qui préfèrent faire courir la France entière derrière un chat sauvage ou l’assomment sur la nouvelle téléréalité : Nabilla en prison.
Fabrice Arfi        ✔ @fabricearfi
 @afpfr Sarkozy-Kadhafi: plusieurs experts judiciaires valident l’authenticité du document de Mediapart http://www.mediapart.fr/journal/international/141114/sarkozy-kadhafi-plusieurs-experts-valident-l-authenticite-du-document-de-mediapart … 15:54 – 14 Nov 2014
sarko Khada
.@Mediaslemag On en reparle ? 😉 http://www.mediapart.fr/journal/international/141114/laccord-financier-bien-ete-signe-de-la-main-de-moussa-koussa … 16:52 – 14 Nov 2014 Fabrice Arfi        ✔ @fabricearfi  Suivre

sarko Khada

.@JeudyBruno http://www.mediapart.fr/journal/international/141114/laccord-financier-bien-ete-signe-de-la-main-de-moussa-koussa …16:50 – 14 Nov 2014
Question de choix éditorial, de priorisation de l’information, ben oui, un gros matou vaut mieux qu’un petit bout de papier. Le journaliste précise :  « L’Agence France Presse (AFP) m’a fait savoir par écrit aujourd’hui qu’ ‘après lecture attentive’ de cet article, les conclusions des quatre experts sur l’authenticité du document libyen n’étaient pas une information digne d’être reprise et de faire l’objet d’une dépêche.
 D’où la faible reprise de cette révélation à la radio, à la télé, dans les journaux ou sur d’autres sites. Il est vrai que la traque d’un faux tigre mérite bien plus toutes les attentions médiatiques… »
 Tout comme « Mediapart », j’aimerais donc bien comprendre, moi aussi, pourquoi, alors que les affaires liées à Sarkozy sont susceptibles d’hypothéquer définitivement son retour sur la scène politique, pourquoi, alors même que les experts lui donnent aujourd’hui tort et valident un document qu’il qualifiait dédaigneusement de « faux grossier » il  y a peu, pourquoi ce silence étonnant ?
Par Dom Bochel Guégan Chroniqueuse société
Édité par Mathilde Fenestraz  Auteur parrainé par Aude Baron

khadafi copain d'avant

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Justice, Médias, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.