Hongkong – Manifestations : le pouvoir menaçant

Le chef du gouvernement local de Hongkong a affirmé lundi que la poursuite des manifestations du mouvement prodémocratie était devenue « intolérable », alors qu’un brusque accès de fièvre a saisi l’ex-colonie britannique après plus de deux mois de manifestations.
La police du territoire rétrocédé à la Chine en 1997 a repoussé par la force les militants prodémocratie qui tentaient dans la nuit de dimanche à lundi d’encercler le siège du pouvoir, provoquant des heurts parmi les plus sérieux depuis le 28 septembre.
Le chef de l’exécutif, Leung Chun-ying, a laissé entendre que de nouvelles opérations policières pourraient avoir lieu rapidement. « J’ai déjà souligné [que le mouvement prodémocratie] Occupy Central était non seulement illégal mais aussi voué à l’échec », a-t-il lancé devant la presse.
ahong-kong-youth-joshua-wong-2-horizontal-gallery
Joshua Wong, l’un des leaders étudiants du mouvement prodémocratie, et deux autres leaders ont annoncé lundi qu’ils entamaient immédiatement une grève de la faim. « En ces temps troublés, il y a un devoir. Aujourd’hui, nous sommes prêts à en payer le prix, nous sommes prêts à en prendre la responsabilité », ont écrit les étudiants sur Facebook, après avoir annoncé cette décision devant les manifestants à Admiralty, le principal site occupé par les manifestants.

ahong-kong-youth-hkfs-horizontal-gallery

Le trio a expliqué qu’il voulait faire pression pour forcer le gouvernement de Hongkong à répondre à leurs revendications d’élections libres en 2017 dans le territoire. Washington a renouvelé lundi son appel aux autorités pour qu’elles fassent preuve de retenue face aux manifestations et a dénoncé le refus de Pékin de laisser entrer des parlementaires britanniques dans l’ex-colonie de la Couronne.
Le Monde 02/12/2014

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, Résistance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.