Oxfam France – 2014 : Le pouvoir citoyen en actions

OxfamLes membres d’Oxfam France – donateurs et donatrices, bénévoles, marcheurs et marcheuses, et vous ! – ont contribué en 2014 à faire reculer les inégalités et à porter nos idéaux de justice et de solidarité.
Vous pouvez être fiers des nouvelles avancées accomplies cette année, ensemble. Quelques exemples (et bien d’autres sur notre site web) :
AREVA s’engage à respecter la loi minière du Niger
aoxfamareva_remise_petition_fevrier_2014_oxfamAREVA, le géant du nucléaire, détenu à plus de 85% par l’Etat français, négociait en toute opacité pour continuer à exploiter l’uranium nigérien tout en bénéficiant d’exonérations fiscales depuis fin 2013. Pourtant, les recettes de l’impôt sur l’activité d’AREVA sont importantes pour le Niger, un des pays les plus pauvres du monde.
Plusieurs mois de mobilisations en France et au Niger ont permis de décrocher l’engagement d’Areva à payer les impôts dus. Avec nous, gardez l’œil sur les multinationales pour qu’elles respectent les législations fiscales des pays pauvres où elles exercent des activités.
La taxe sur les transactions financières (TTF) progresse au niveau européen malgré la puissance des lobbies financiers
En mai 2014, après 4 années de campagne, 11 ministres des finances européens se sont engagés à mettre en place une taxe sur les transactions financières en janvier 2016.
Une idée jugée autrefois utopique qui démontre une fois de plus la force du pouvoir citoyen. Face au poids du lobby de la finance, nous devons rester mobilisés jusqu’à ce qu’une taxe ambitieuse soit réellement en place. Avec vous, continuons à faire pression sur les dirigeants politiques pour obtenir une taxe européenne réellement ambitieuse et solidaire.
Des centaines de milliers de personnes secourues dans les zones de conflit et d’extrême pauvreté et des appels relayés à la communauté internationale
aoxfamliban_refugies_aout_2014_hautefeuille_oxfamNous avons aidé plus d’1,5 million de personnes en 2014, victimes de la crise syrienne débutée en mars 2011. Nous leur apportons eau, accès sanitaires, abris, nourriture. Nous avons également plaidé activement pour une résolution pacifique du conflit, ainsi que pour la mise en place de cessez-le-feu locaux pour favoriser l’acheminement de l’aide humanitaire.
En Afrique de l’Ouest, nous luttons contre la propagation de l’épidémie d’Ebola qui touche des pays dont les systèmes de santé sont déjà fragiles, en travaillant auprès d’un million de personnes.
Pour qu’aucune victime de conflit, de catastrophe naturelle ou sanitaire ne tombe dans l’oubli, donnez-nous les moyens de continuer à faire pression sur la communauté internationale.
Ces avancées, ce sont les vôtres. Ce sont vos dons qui contribuent à les rendre possibles.
En 2015, à l’occasion du Sommet de l’ONU sur le Climat à Paris, nous devrons être particulièrement mobilisés pour limiter le réchauffement climatique à 2°C. Si cette question nous concerne toutes et tous car notre avenir commun est en péril, nous serons particulièrement actifs pour faire entendre les voix des centaines de millions de personnes vulnérables dont les moyens de subsistance sont menacés par le changement climatique.
Sur ce sujet comme sur nos autres combats, vous avez le pouvoir de contribuer à de nouvelles victoires
Excellentes fêtes de fin d’année 2014 et merci chaleureusement pour votre soutien et votre confiance.
Claire Fehrenbach Directrice générale Oxfam France
Oxfam France est membre de la confédération Oxfam, une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté.
Pour toute question : web@oxfamfrance.org
Oxfam France – 104 rue Oberkampf – 75011 Paris
Tel. 01 56 98 24 40 – Fax. 01 56 98 24 09
www.oxfamfrance.org

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Social, Solidarité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.