Culture – Les œuvres qui n’entreront pas dans le domaine public en 2015

Rue89– 01/01/2015 Signalé par Xavier de La Porte à lire sur Boing Boing (en anglais)
 Pendant tout ce mois de décembre, nous avons donné dans notre calendrier de l’Avent du domaine public quelques noms d’artistes dont les œuvres entreront dans le domaine public en 2015.
 Le site Boing Boing fait l’inverse : il a dressé une liste des œuvres qui auraient dû entrer dans le domaine public en 2015 mais qui, à cause de diverses lois qui autorisent des extensions de droit, devront attendre, parfois jusqu’en 2054.
 Parmi lesquelles :
Hannah Arendt, « The Human Condition » ;
Isaac Asimov (writing as Paul French), » Lucky Starr and the Rings of Saturn » ;
Simone de Beauvoir, « Mémoires d’une jeune fille rangée » (« Memoirs of a Dutiful Daughter ») ;
Truman Capote, « Breakfast at Tiffany’s » ;
Agatha Christie,« Ordeal by Innocence » ;
John Kenneth Galbraith, « The Affluent Society » ;
Graham Greene, « Our Man in Havana » ;
Dr. Martin Luther King, Jr., « Stride Toward Freedom : The Montgomery Story » ;
Claude Lévi-Strauss, « Anthropologie structurale » (« Structural Anthropology »).
Pour plus précisions sur les lois et les raisons de ces extensions, vous pouvez consulter le Centre d’étude du domaine public (en anglais).

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.